Zone du savoir

Retour

Profil d'agent pathogène : Sclerotium

Aubergine en santé cultivée en serre

 

Le Sclerotium est un agent pathogène fongique qui peut causer des dommages considérables aux cultures, mais il est plus courant dans les climats chauds du Sud des États-Unis. Il peut être transporté vers les États du Nord et le Canada par des plantes infectées cultivées dans les régions plus au sud.

L'espèce la plus courante attaquant les cultures en serres est Sclerotium rolfsii. Sclerotium rolfsii est présent dans le sol extérieur, donc il affecte couramment les fèves, les betteraves, les carottes, le maïs, les cucurbitacées, les oignons, l'arachide, les poivrons, les pommes de terre, le riz, les tomates, le melon d'eau et le blé, mais il peut également infecter les cultures en serres comme les chrysanthèmes, l'iris, le lis, le narcisse et les zinnias. Le Sclerotium est agressif et se développe rapidement comparativement à la plupart des autres agents pathogènes fongiques. 

Il existe une certaine confusion en raison des similitudes dans les noms des champignons Sclerotium rolfsii et Sclerotinia, lesquels causent tous deux des maladies. Il ne s'agit pas de la même espèce fongique, bien qu'ils aient une apparence similaire, puisqu'ils produisent tous deux des hyphes blancs. Les deux produisent des sclérotes (masses de tissu fongique), mais de couleurs différentes. Toutefois, le, Sclerotinia produit seulement des acrospores qui sont libérées par des masses de tissu fongique en forme de coupe appelées « apothécies ». Sclerotium rolfsii est actif lorsque les températures sont chaudes ou très chaudes, tandis que le Scleotinia est plutôt actif lorsque les températures sont fraîches. Enfin, le Sclerotinia n'affecte que les dicotylédones à feuilles larges, alors que Sclerotium rolfsii infecte les dicotylédones et certaines monocotylédones à feuilles étroites, comme le blé et l'oignon.

 

Terminologie

  • Sclerotium – agent pathogène fongique causant la pourriture du collet chez les tomates
  • Sclérotes – masses de tissu fongique produit par le Sclerotinia et le Sclerotium
  • Sclerotinia – agent pathogène fongique aussi appelé moisissure blanche

 

Développement de la maladie

Sclerotium rolfsii se développe à des températures variant entre 8 et 40 °C, mais il préfère les températures au-dessus de 26-27 °C, en plus d'une humidité élevée et de conditions pluvieuses. Typiquement, son cycle débute lorsque les sclérotes, le stade de dormance de la maladie dans le sol, sont exposés à des températures dépassant les 26-27 °C. Dans un tel cas, ils germent, et des hyphes émergents croissent et pénètrent les tiges et autres structures végétales qui entrent en contact avec la surface du sol. Sclerotium rolfsii utilise des enzymes pectolytiques ainsi que de l'acide oxalique pour décomposer les parois cellulaires de la plante, donc il peut pénétrer un tissu sain sans qu'il n'y ait de blessure. Une fois Sclerotium rolfsii établi dans le tissu végétal, il développe un mycélium blanc à partir du site d'infection, lequel forme éventuellement un motif en éventail qui continue de progresser vers les racines. Si les températures sont d'au moins 27-35 °C, le mycélium se compacte, et entre 4 et 7 jours suivant l'infection, il forme des sclérotes qui passent rapidement du blanc au brun. Les sclérotes peuvent persister dans le sol pendant plusieurs années.

 

Sclerotium rolfsii infection eggplant stem University of Georgia David B Langston

Infection par Sclerotium rolfsii à la base d'une tige d'aubergine. Remarquez le mycélium blanc et les sclérotes ronds de couleur brune.  Source : David B. Langston, University of Georgia

 

Contrairement à la plupart des agents pathogènes fongiques, Sclerotium rolfsii ne produit pas de spores. Les sclérotes sont légèrement plus lourds que les spores, donc ils sont moins susceptibles d'être transportés par le vent. Toutefois, ils peuvent être dispersés d'un champ à un autre par l'eau, les animaux et les charrues contaminées. Les cultures en serres affectées peuvent aussi être déplacées vers d'autres serres, propageant ainsi la maladie.  

 

Symptômes

Les premiers symptômes visibles de Sclerotium rolfsii se produisent là où des parties de la plante (racines, tiges, feuilles, fruits) entrent en contact avec le sol. Typiquement, des lésions de couleur brune se forment et se transforment rapidement en tissu décomposé et mou. Les portions infectées de la plante flétrissent et deviennent chlorosées en raison de l'interruption dans l'absorption des nutriments. Si les conditions sont chaudes et humides, un mycélium blanc se développe à partir du tissu végétal. Bien qu'il soit similaire au Sclerotinia, il ne se forme pas plus haut dans la partie végétative de la plante. Si les couverts végétaux sont denses et que l'humidité est élevée, la maladie peut se propager rapidement dans une même plante, puis ensuite d'une plante à une autre.

 

Gestion de la maladie

Sclerotium rolfsii préfère les températures chaudes ou très chaudes, les taux d'humidité élevés et les conditions pluvieuses. Ci-dessous, des méthodes de contrôle non chimiques pouvant être utilisées pour minimiser le développement ou la propagation de Sclerotium rolfsii dans la serre ou la pépinière :

  • Désinfectez la serre à la fin de la période de croissance.
  • Ne réutilisez pas le substrat de plantes infectées.
  • Enlevez tous les résidus de plantes de la serre, particulièrement ceux infectés par Sclerotium rolfsii.
  • Placez en quarantaine et observez les nouvelles plantes qui arrivent, particulièrement du Sud des États-Unis ou de climats tropicaux ou subtropicaux.
  • Minimisez l'humidité dans la serre.
  • Maximisez la circulation d'air au moyen de ventilateurs.
  • Espacez les plantes pour minimiser l'humidité dans le couvert végétal.
  • Arrosez le matin pour permettre aux feuilles et aux tiges de sécher avant le soir. Si possible, évitez de mouiller les feuilles.
  • Débarrassez-vous des plantes infectées par Sclerotium rolfsii afin de minimiser la propagation de la maladie.                      

 

Il existe des produits chimiques pouvant être appliqués pour éliminer Sclerotium rolfsii; consultez votre distributeur ou un spécialiste pour de plus amples détails, ou communiquez avec votre représentante du Service horticole de Premier Tech Horticulture :

Susan Parent du service horticole PRO-MIX

Susan Parent
Spécialiste horticole

 

Références :

PRO-MIX® est une marque déposée de Premier Tech ltée.

Articles reliés