Zone du savoir

Retour

Profil de maladie racinaire : Le botrytis

lisianthus dans une serre professionnelle

 

Qu'est-ce que le botrytis?

Il existe plus de 50 espèces pathogènes de botrytis. En horticulture, Botrytis cinerea est la plus commune et affecte la plus grande variété de plantes. Botrytis cinerea (botrytis du grec ancien signifiant « raisins » et le suffixe néolatin –itis pour « maladie ») est un champignon nécrotrophe qui infecte plusieurs espèces de plantes.

Ses noms courants incluent pourriture grise ou brune, pourriture bactérienne molle, brûlure de la fleur, brûlure de la feuille, jambe noire, pourriture du collet, et fonte des semis ou brûlure des semis. L'on estime que le Botrytis spest la maladie qui cause le plus de pertes dans l'industrie des plantes ornementales.

Elle affecte un grand nombre de plantes, incluant les plantes ornementales, les fruits et les légumes. Le raisin à vin, les fraises et les fleurs aux pétales épaisses (ex. : bégonias, pivoines et géraniums) sont particulièrement susceptibles d'être affectés. La maladie touche aussi couramment les violettes africaines, les dahlias, les pensées, les gueules de loup, les zinnias, les chrysanthèmes et plusieurs autres.

lisianthus est en train de mourir d'une infection liée au botrytis.

“Sur la photo, un lisianthus est en train de mourir d'une infection liée au botrytis. Une circulation d'air médiocre et des conditions humides ont favorisé le développement de cette maladie. Source : Premier Tech Horticulture.” 

 

Identification du Botrytis :

Le Botrytis affecte principalement les tissus végétaux tendres, comme les fleurs, les fruits et les semis. Il peut entrer par les tissus affaiblis ou endommagés, ainsi que par les tissus vieillissants ou stressés. Les parties inférieures et ombragées des plantes sont généralement les premières à montrer des symptômes d'infection. 

Une infection de Botrytis commence habituellement sous forme de tache brunâtre gorgée d'eau. Ensuite, de la moisissure duveteuse apparaît sur ou autour du tissu bruni. Le reste de la plante peut commencer à montrer des signes d'infection (ex. : les feuilles ou les bourgeons jaunissent).

feuilles de ce thym sont complètement recouvertes de botrytis.

“Remarquez que les feuilles de ce thym sont complètement recouvertes de botrytis. La mauvaise circulation de l'air et les conditions humides ont favorisé le développement de cette maladie Source : Premier Tech Horticulture.” 

 

Propagation du Botrytis :

Dans la serre, le Botrytis persiste sous forme de spores sur les plantes vivantes ou mortes, ou dans les substrats de culture infestés (c'est pourquoi il est important de ne pas réutiliser un vieux substrat et, si vous réutilisez les pots, de bien les stériliser). Lorsque les conditions environnementales sont propices (températures autour de 15 °C (59 °F) avec une humidité relative > 90 %), les spores en dormance s'activent et sont alors appelées « conidies ». Elles sont dispersées en grands nombres par les courants d'air et lors de l'irrigation par le haut.

 

Prevention du Botrytis :

Le Botrytis est considéré comme une maladie environnementale, ce qui signifie qu'il ne peut se développer que si les conditions environnementales sont propices à sa croissance. L'humidité est le plus grand facteur contributif. Tant que l'humidité est gardée sous les 85 %, il est peu probable de voir le botrytis se développer. L'autre facteur environnemental contributif est la température. Le Botrytis se développe le plus rapidement lorsque les températures sont plus basses et que l'humidité est élevée. La meilleure façon de prévenir son apparition est de garder le taux d'humidité sous les 85 %, en augmentant la circulation forcée ou la quantité de chaleur. Si possible, un bon espacement des surfaces de productions aide également à réduire l'humidité dans le feuillage des plantes.

 

Options de traitement du Botrytis :

Comme avec beaucoup d'autres agents pathogènes, la prévention est le meilleur moyen d'éviter que le Botrytis ne se développe. Pour ce faire, gardez les serres, les contenants et les équipements propres, ne réutilisez pas un vieux substrat de culture et débarrassez-vous du matériel végétal mort ou en voie de mourir (fleurs, feuilles ou plantes entières) en les jetant dans un sac de papier.

La plupart des produits chimiques pour le traitement du Botrytis sont préventifs. Ils aideront à contrôler la propagation de la maladie mais ne pourront probablement pas guérir la ou les plantes une fois la maladie installée (c'est pourquoi la prévention est si importante).

Si un producteur cultive des plantes particulièrement sensibles, l'application d'un fongicide avant un épisode de temps très nuageux et frais est une bonne idée. Il est extrêmement important de lire et de respecter les instructions d'utilisation des fongicides puisque plusieurs des produits vendus pour le Botrytis peuvent causer une phytotoxicité ou une chlorose, ou encore retarder la croissance des végétaux.

 

Résumé :

En résumé, Botrytis cinerea est l'une des maladies fongiques les plus courantes et les plus coûteuses affectant les cultures en serres. Une bonne gestion des conditions environnementales (régulation de la température, de l'humidité et de la durée du mouillage des feuilles) et de bonnes pratiques de culture sont les meilleurs moyens de prévenir le développement de la maladie.

 

Pour toute question et pour connaître les laboratoires offrant ce service, n'hésitez pas à communiquer avec votre représentante du Service horticole de Premier Tech Horticulture :

Susan Parent du service horticole PRO-MIX

Susan Parent
Spécialiste horticole

PRO-MIX® est une marque déposée de Premier Tech ltée.

Articles reliés