Zone du savoir

Retour

Obtenez plus de valeur avec l’association tripartite | PRO-MIX

Les producteurs cherchent toujours à accroître le rendement et la qualité de leurs cultures. De nombreux produits sur le marché offrent des moyens d’atteindre une meilleure rentabilité, mais peu peuvent prétendre offrir un moyen naturel de le faire. L’utilisation d’un substrat à valeur ajoutée permet de répondre à ces deux critères. PRO-MIX propose une vaste gamme de substrats de culture à valeur ajoutée intégrant des ingrédients actifs à la fine pointe de la technologie, et qui offrent aux producteurs le retour sur investissement qu’ils recherchent. Si les ingrédients actifs comme les mycorhizes et les bactéries Bacillus sont de plus en plus connus en horticulture, peu de producteurs comprennent pourquoi les deux microorganismes, lorsqu’ils sont combinés, sont encore plus efficaces et rentables.

En fait, les mycorhizes et le Bacillus pumilus, tous deux incorporés dans les produits PRO-MIX BIOFUNGICIDE + MYCORRHIZAE (aux États-Unis) et PRO-MIX BIOSTIMULANT + MYCORRHIZAE (au Canada) travaillent ensemble dans ce que nous appelons une ASSOCIATION TRIPARTITE, et c’est pourquoi ils créent tous deux une COMBINAISON À VALEUR AJOUTÉE. Examinons cela de plus près, d’un point de vue scientifique.

Comment fonctionnent les mycorhizes et le Bacillus

Ces deux types de microorganismes sont présents naturellement dans les sols et ne sont pas génétiquement modifiés. Ils ont été sélectionnés dans le cadre d’un processus de dépistage pour leurs propriétés de biostimulation de la croissance ou de biocontrôle contre les maladies. Voici un bref résumé des modes d’action de ces ingrédients actifs.

Racines de plantes colonisées par des champignons mycorhiziens

Racines de plantes colonisées par des champignons mycorhiziens (Glomus intraradices, Technologie PTB297). Les structures mycorhiziennes (arbuscules et vésicules) signifient que la symbiose entre le champignon et la plante a lieu. 

Les mycorhizes sont des symbioses entre les champignons mycorhiziens et les plantes. Le champignon colonise le système racinaire des plantes, où il obtient les sucres et les lipides nécessaires à sa croissance. Ensuite, le champignon développe un réseau de filaments extra-racinaires (hyphes) qui explore le sol/substrat environnant, inaccessible aux racines, pour accéder à l’eau et aux nutriments pour les transférer à la plante. Les avantages éprouvés sont les suivants:

  • Amélioration de la croissance du système racinaire
  • Meilleure absorption de l’eau et des nutriments
  • Résistance accrue des plantes aux stress environnementaux (sécheresse, compactage, salinité, fertilisation insuffisante)
  • Résistance accrue au choc lié à la transplantation
  • Utilisation plus efficace des nutriments

 

Des bactéries Bacillus pumilus.

Des bactéries Bacillus pumilus (technologie PTB180) créant un biofilm autour d’une racine pour en assurer la protection. Source : Premier Tech 

Les Bacillus sont des bactéries à gram positif qui colonisent les racines des plantes. Leur grande mobilité leur permet de former un biofilm autour du système racinaire qui assure une protection contre les pathogènes. Certains d’entre elles, comme le Bacillus pumilus, ont des propriétés antibactériennes et antifongiques sur les plantes, par la sécrétion de lipopeptides (comme la surfactine) qui aident à éliminer les maladies racinaires causées par les pathogènes Fusarium, Pythium et Rhizoctonia, et en induisant la résistance systémique de la plante (ISR). Elles sécrètent également des molécules biostimulantes (auxines) qui stimulent la croissance des racines et induisent la prolifération des poils des racines pour favoriser l’absorption des nutriments et de l’eau.

Elles offrent une grande variété d’avantages que nous pouvons regrouper en deux types: biocontrôle et biostimulation.

Avantages du biocontrôle:

  • Résistance accrue aux maladies des plantes
  • Réduction du besoin d’utilisation de fongicides
  • Propriétés insecticides

Avantages de la biostimulation:

  • Accélération de la germination des semences et de l’établissement des plantes
  • Absorption accrue d’éléments nutritifs et d’eau
  • Vigueur et rendement accrus des plantes
  • Tolérance accrue des plantes aux stress environnementaux (sécheresse, salinité, compactage)

 Le Bacillus pumilus induit la prolifération des poils des racines.

Le Bacillus pumilus induit la prolifération des poils des racines, augmentant l’absorption de l’eau et des nutriments par la plante. Source : Premier Tech 

Comme on peut le constater, les deux microorganismes ont des effets majeurs sur la qualité des plantes ainsi que sur leur rendement. L’utilisation de chaque organisme individuellement apportera les bénéfices voulus. Toutefois, la combinaison des deux ingrédients leur permettra d’obtenir des bénéfices beaucoup plus importants. Voici pourquoi.

Association tripartite - Mycorhizes, bacillus, plant

Qu’est-ce qu’une association tripartite?

Ce que nous appelons l'« association tripartite » est l’interaction biologique entre les MYCORHIZES (champignons mycorhiziens), les BACTÉRIES et la PLANTE. Chaque partenaire de cette association joue un rôle crucial pour aider les autres organismes à prospérer dans le processus. Il est important de savoir que les champignons mycorhiziens sont des symbiotes obligatoires et donc qu’ils ont besoin d’une plante pour survivre et compléter leur cycle de vie, contrairement aux bactéries Bacillus qui sont présentes naturellement dans les sols du monde entier.

En améliorant la croissance du système racinaire et en créant un réseau de filaments, les mycorhizes aident les plantes à absorber les nutriments, comme le phosphore et certains micronutriments. En échange, la plante fournit du carbone aux champignons et, par extension, aux microorganismes dans la zone racinaire, y compris notre Bacillus pumilus qui pousse le long des hyphes mycorhiziens. La relation symbiotique entre les champignons et les plantes améliore globalement la croissance des plantes.

« Les bactéries associées au CMA [champignon mycorhizien arbusculaire] peuvent être transportées le long des hyphes dans le sol exploré, où elles peuvent améliorer la disponibilité des éléments nutritifs, contrôler les pathogènes des plantes et favoriser la croissance des plantes. »1

Voici les étapes de cette association:

  • Les champignons mycorhiziens colonisent les plantes
  • Les plantes donnent des glucides aux champignons en échange d’eau et de nutriments
  • Les hyphes explorent le sol/substrat, en exsudant du carbone
  • Les bactéries absorbent ce carbone et se multiplient le long des hyphes.
  • Les bactéries libèrent des lipopeptides et des hormones, produisent un biofilm et induisent la prolifération des poils absorbants des racines
  • Protection des plantes et effets de stimulation 

La clé pour comprendre cette interaction est d’observer le haut niveau de compatibilité entre les bactéries Bacillus et les mycorhizes. Comme les hyphes mycorhiziens peuvent explorer le sol/substrat plus loin que les racines, aidant les bactéries à se multiplier en cours de route, la population de bactéries plus élevée et plus répandue aura un effet de biostimulation et de protection multiplié dans l’ensemble du sol/substrat.

Nous voyons ici l'intérieur du biofilm formé autour d'un hyphe mycorhizien. Vous pouvez observer en temps réel la vitesse à laquelle les nutriments et l'eau se déplacent à l'intérieur de l'hyphe, et les bactéries Bacillus en action. Le biofilm empêche d'autres organismes, tels que des agents pathogènes, d'atteindre les hyphes et les racines des plantes, en formant une sorte de bouclier biologique. Source : Premier Tech

Les avantages d’une combinaison à valeur ajoutée   

Maintenant que nous avons vu et expliqué le processus biologique derrière le concept, il est important de comprendre comment les deux ingrédients actifs combinés améliorent la qualité et le rendement des cultures, avec d’autres effets documentés sur :

  • Structure du sol
  • Résistance au stress
  • Suppression des insectes (certains produits enregistrés aux États-Unis)
  • Baisse du taux de mortalité des plantes
  • Régulation du taux de croissance des plantes
  • Uniformité des plantes dans une culture
  • Plantes plus productives
  • etc. 


En utilisant la combinaison MYCORRHIZAE et BIOFUNGICIDE/BIOSTIMULANT incorporée dans un substrat haut de gamme, vous maximisez vos chances d’obtenir des résultats optimaux, en laissant les ingrédients actifs s’exprimer au maximum.

Des produits d’une qualité constante, intégrant les meilleurs microorganismes possibles, testés pour leur compatibilité, permettent d’accroître les rendements de vos cultures.

Premier Tech, propriétaire et fabricant de la marque PRO-MIX depuis ses débuts, est forte de plus de 35 ans d’expertise dans le domaine des ingrédients actifs biologiques. Ayant développé des processus de contrôle de la qualité de pointe dans des laboratoires et des installations complètement aseptisées, PRO-MIX fait une différence pour vos cultures avec les produits les plus constants de l’industrie, sans aucune contamination et des ingrédients actifs fiables.

1. Rouphael et al. Arbuscular mycorrhizal fungi act as biostimulants in horticultural crops, Scientia Horticulturae, volume 196, 2015, pp. 91-108. Traduction libre.

Pour en savoir plus sur les ingrédients actifs incorporés dans vos substrats, communiquez avec votre représentante du Service horticole de Premier Tech.

Susan Parent du service horticole PRO-MIX

Susan Parent
Spécialiste horticole

PRO-MIX® est une marque déposée de Premier Horticulture ltée.

Articles reliés

Vos informations pour la saison 2021

Accédez à toutes les informations dont vous avez besoin pour démarrer la saison du bon pied.