Zone du savoir

Retour

Culture de plantes difficiles : le vinca (Catharanthus roseus)

Introduction

Le vinca (Catharanthus roseus) est une plante annuelle originaire de Madagascar. Elle est plutôt difficile à cultiver parce qu'elle nécessite des températures plus élevées que les autres plantes : jusqu'à 85˚F (29˚C) pour la température de l'air et 70˚F (21˚C) (jamais en-dessous) pour le substrat. Le vinca requiert également, entre autres, un substrat haute porosité, un taux d'humidité relative élevé et beaucoup de lumière. En plus de sa capacité à fleurir tout l’été, les jardiniers choisissent le vinca parce qu'il est relativement tolérant à la sécheresse et qu'il performe bien dans les endroits chauds et secs exposés au soleil. Ses fleurs présentent une grande variété de couleurs comme le rouge, le rouge foncé, le blanc, le rose, le rose pâle et le violet.

 

Vinca rosea

"Vinca rosea"

 

Types de vincas

En général, il y a trois types de vincas : rampants (8-10 pouces), nains (10-14 pouces de hauteur) et le type « bordure » (plus grosses fleurs, 14-20 pouces de hauteur). Dans cet article, l'accent sera mis sur les deux derniers types, lesquels existent en plusieurs sortes dont : Jams N’ Jellies, Titan, Pacifica XP, Mediterranean, Cooler, Heat Wave, Blue Pearl, Tropicana, Passion, Cora etc.

 

Propagation par la semence dans des plateaux*

Stade 1. Les graines doivent être semées dans un substrat sain et complètement saturé; les semences ont besoin de noirceur pour germer (i.e., recouvertes de vermiculite). Le pH du substrat devrait se situer entre 5,5 et 5,8 et la conductivité électrique entre 0,5 et 0,75 dS/m. La température du substrat devrait être de 77˚F (25˚C) (±1˚F) et l'humidité relative de 100 %. Ce stade peut durer jusqu'à sept jours et se termine normalement lorsque les radicules émergent.

Stade 2. Ce stade est caractérisé par l'émergence des tiges et des cotylédons. Le pH du substrat devrait également se situer entre 5,5 et 5,8 et la conductivité électrique autour de 1 dS/m. La température du substrat devrait être réduite à 76,5˚F (25˚C) (±1.5˚F). Le substrat devrait être humide, mais pas mouillé et l'humidité relative devrait être réduite à 40 %. Lorsque les cotylédons se sont développés, les vincas peuvent être fertilisés une fois par semaine à 50-75 ppm d’azote avec un engrais faible en phosphore, tel que du 14-0-14, du 17-5-17 ou encore du 21-5-20. Assurez-vous que l'engrais utilisé soit compatible avec votre eau. À ce stade, il est recommandé d'appliquer des fongicides afin de prévenir les maladies comme le Thielaviopsis et le Rhizoctonia. Ce stade peut durer entre sept et dix jours.

Stade 3. Pendant ce stade, qui peut durer entre 15 et 24 jours, les vraies feuilles se développent, les racines atteignent le bord de la plante et les entre-cœurs commencent à se développer. Le pH du substrat devrait être entre 5,8 et 6,2, la conductivité électrique de <1.5 dS/m et la température du substrat devrait être maintenue à 76,5˚F (25˚C) (±1,5˚F). Le substrat devrait encore être humide, mais pas sec puisque cela pourrait endommager les racines et provoquer une carence en fer. Tel que mentionné précédemment, un arrosage adéquat est crucial; évitez d'arroser tard dans la journée ou le soir, car les vincas pourraient être exposés à des maladies propagées par l'air. Si ces engrais sont compatibles avec la qualité de l'eau, des sources suggèrent d'alterner les engrais comme le 20-10-20 et le 14-0-14 et d'appliquer une fois par semaine à un taux de 100-150 ppm d’azote. À ce stade, des régulateurs de croissance peuvent être utilisés pour contrôler la hauteur et une application préventive de fongicide est recommandée pour contrer le Thielaviopsis, le Pythium, le Phytophthora et le Rhizoctonia.

Stade 4. Ce dernier stade peut durer entre 25 et 35 jours. Le pH du substrat, la conductivité électrique, l'arrosage et la température demeurent les mêmes que pour le stade précédent. Des sources suggèrent de fertiliser une fois par semaine avec du 14-0-14 à 100-150 ppm d’azote (l'objectif étant de minimiser l'application d'ammonium et de phosphore). Surveillez le pH du substrat puisqu'il peut augmenter rapidement avec l'utilisation d'un engrais potentiellement basique. Des régulateurs de croissance peuvent être utilisés pour le contrôle de la hauteur et des applications préventives de fongicide sont encore recommandées pour contrer le Thielaviopsis, le Pythium, le Phytophthora et le Rhizoctonia.

 

Si vous achetez des semis

Si vous ne produisez pas vos propres vincas et qu’ils vous sont plutôt livrés, il est nécessaire de faire une inspection visuelle des racines et des feuilles afin de voir s'il y a des insectes nuisibles ou des maladies. Les racines devraient être blanches, crépues et présentes tout autour du substrat. Transplantez la plante immédiatement pour éviter qu'elle ne soit stressée. Les racines des vincas sont fragiles par conséquent, évitez de les manipuler de façon excessive. Si les racines sont endommagées, il est très difficile d'y remédier et elles seront plus vulnérables aux maladies.

Lors de la transplantation, ne plantez pas les vincas trop en profondeur; le dessus de la plante devrait être de niveau avec la surface du substrat. Le pH du substrat devrait être entre 5,4-6,2 et la conductivité électrique à 1,25-1,5 dS/m. En maintenant le pH minimum, l'absorption de fer est plus efficace, ce qui aidera également à éliminer le Thielaviopsis. Les vincas préfèrent être cultivés dans un environnement chaud, ce qui explique pourquoi plusieurs producteurs éprouvent des difficultés. Pendant le jour, les températures devraient se situer autour de 82˚F (28˚C) (±2˚F) et la nuit, autour de 68˚F (20˚C) (±1˚F). Les températures en-dessous de 64˚F (18˚C) peuvent retarder la croissance des plantes et faire en sorte que les feuilles deviennent jaunes. De plus, les températures en-dessous de 60˚F (16˚C) pendant plusieurs jours peuvent retarder la floraison. La croissance et le développement des vincas sont à leur maximum en plein soleil.

Après la transplantation des vincas, il est nécessaire d'arroser abondamment sans toutefois utiliser d'engrais. Après une semaine, commencez à fertiliser de façon constante avec un engrais liquide à un taux de 100-150 ppm d’azote. L'engrais utilisé dépendra de la qualité de l'eau et devrait avoir un ratio azote-potassium de 1:1. Certaines sources suggèrent d'utiliser du 20-10-20 en alternance avec du 15-0-15. Si nécessaire, ajoutez du sulfate de magnésium (sels d'Epsom) à votre engrais potentiellement acide à un taux de 2 à 4 oz / 100 gal, ou une fois par mois à un taux de 16 oz / 100 gal. Évitez d'appliquer un engrais avec des taux d'ammonium de >25ppm (cela inhibe la croissance des racines) ou avec des taux de phosphore de >20ppm (cela peut causer l'étirement des plantes).

Irriguez les vincas le matin afin que l'eau se trouvant sur les feuilles puisse s'évaporer pendant la journée. Le fait d’arroser tard en journée et lorsque la circulation de l'air est faible favorise l'apparition de maladies, puisque les feuilles n'ont pas le temps de sécher avant la fin de la journée. Laissez le substrat sécher entre les arrosages (la surface d'un substrat à base de tourbe devrait être de couleur brune ou brun pâle avant l'arrosage) car le manque d'oxygène peut stresser les racines et les rendre vulnérables aux maladies racinaires. Si vos plantes semblent avoir besoin d'eau dans l'après-midi, il est préférable d'attendre le matin suivant avant de les arroser.

La taille des vincas est importante en ce qui concerne la croissance et la finition : les petits plants prennent plus de temps à devenir matures que les plus gros puisque leur système racinaire est plus petit. Il est difficile d'obtenir des plantes de bonne qualité si les semis sont trop petits ou trop gros. Les petits plants (les 512 et les 384) sont recommandés pour la production en paquets, les 288 pour la production en pots et les 72 pour les paniers suspendues.

 

Insectes et maladies

Les insectes qui infestent couramment les vincas sont les pucerons, les thrips, les araignées rouges et les mouches blanches. Afin de bien contrôler ces insectes, surveillez fréquemment vos cultures, retirez les mauvaises herbes et mettez en quarantaine les plantes nouvellement arrivées.

Les maladies peuvent être évitées par l'utilisation de plateaux et de contenants propres, par le choix d'un substrat haute porosité ayant une bonne capacité de drainage de même qu’en créant des conditions qui ne favorisent pas le développement de maladies : faible humidité, température de l'air et du substrat chaude, assèchement des feuilles et du substrat (particulièrement le soir). Les maladies les plus communes chez les vincas sont la pourriture noire des racines (causée par le Thielaviopsis, la maladie racinaire la plus courante chez les vincas) et la fonte des semis (causée par le Rhizoctonia, le Pythium et le Phytophthora). Les vincas stressés en raison d'un arrosage excessif, d'une conductivité électrique élevée, de températures froides ou d'un pH inadéquat sont plus vulnérables aux attaques de ces pathogènes. Les symptômes qui indiquent que vos vincas sont affectés incluent :

 

Vinca infestada de Thielaviopsis

"Vinca infesté par le Thielaviopsis"

 

  • Thielaviopsis : Les vincas sont d'apparence chétive en raison d'une chlorose interveinale, comme c'est le cas lors d'une carence en fer. Les racines ont l'air d'être noires en raison des spores noires qui se trouvent à l'intérieur. Le système racinaire est plus vulnérable à la pourriture noire des racines si celles-ci sont exposées à une conductivité électrique élevée, à un pH élevé (>5,5) et à des températures basses. 
  • Rhizoctonia : Les vincas deviennent jaunes et se renversent ou cassent à la base de la tige. Les racines ont des lésions brunes qui nuisent à l'absorption de l'eau; les feuilles deviennent jaunes et la plante meurt de façon soudaine.
  • Pythium : Les racines deviennent brunes ou brun pâle. Le tout débute par l'extrémité des racines et s'étend vers la base des racines. Les vincas commencent à souffrir parce que l'absorption d'eau diminue; les plantes commencent à flétrir. Dans certains cas, cette maladie peut même entraîner la mort de la plante. Le Pythium est un type de moisissure aquatique qui se développe dans un substrat saturé. Il attaque facilement les plantes stressées en raison d'une conductivité électrique élevée et de changements de températures extrêmes dans le substrat.
  • Phytophthora : Les symptômes ressemblent à ceux d'autres maladies racinaires. Les racines deviennent brun foncé. Le Phytophthora est aussi un type de moisissure aquatique qui se développe dans un substrat mouillé. Il peut également attaquer les vincas à la surface du sol. Des lésions foncées apparaissent sur la tige, causant le flétrissement de la portion supérieure de la plante et éventuellement sa mort.

 

Points à retenir

Les vincas ont besoin de températures chaudes, d'une humidité relative élevée, de beaucoup de lumière, d'un substrat poreux non saturé et d'une faible fertilisation initiale. Rappelez-vous aussi d'arroser tôt en journée afin de permettre au feuillage de sécher avant la fin de la journée et laissez le substrat sécher entre les arrosages. Surveillez le substrat et faites en sorte que le pH et la conductivité électrique ne soient pas trop élevés.

 

Pour toute question, n'hésitez pas à communiquer avec votre représentante du Service horticole de Premier Tech Horticulture :

Susan Parent du service horticole PRO-MIX

Susan Parent
Spécialiste horticole

Note : Les suggestions de fertilisation provenant de sources externes et incluses dans le présent article ne sont pas nécessairement endossées par Premier Tech Horticulture. Certaines peuvent ne pas fonctionner pour vos cultures, dépendamment de l'alcalinité et des nutriments contenus dans votre eau. Nous vous recommandons de faire tester votre eau et de consulter votre fournisseur d'engrais afin de déterminer quel engrais convient le mieux aux vincas.

PRO-MIX® est une marque déposée de Premier Horticulture ltée.

Articles reliés