Zone du savoir

Retour

Substrats de culture : notions élémentaires

Les substrats de culture sont parmi les matières les plus utilisées en serriculture. Plusieurs formulations différentes sont disponibles, et il peut être difficile pour un producteur de choisir le meilleur mélange à utiliser. Pour faciliter le processus de sélection, il importe de connaître la composition, les fonctions et les usages prévus.

Quelles sont les fonctions d'un substrat de culture? Un substrat de culture retient l'eau et les nutriments, fournit un endroit où se produisent les échanges gazeux et de nutriments, et sert aussi de point d'ancrage pour les racines. Ces caractéristiques physiques sont déterminées par les composantes et les proportions dans lesquelles elles sont mélangées. Il est important de se rappeler que les caractéristiques physiques obtenues n'égalent pas la somme des ingrédients.

Pour commencer, nous nous attarderons aux composantes des substrats de culture. Nous verrons ensuite les différentes caractéristiques des substrats, et nous parlerons enfin des ingrédients actifs.

 

Composantes :

Les composantes des substrats de culture sont soit organiques, soit inorganiques. Les éléments organiques incluent la tourbe, l'écorce, la fibre de coco, les enveloppes de grains de riz, etc. Les éléments inorganiques incluent la perlite, la ponce, la vermiculite, le sable, l'hydrogel, etc.

Certains de ces additifs retiennent l'eau à leur surface, d'autres retiennent l'eau à l'intérieur de leur structure, tandis que d'autres en retiennent peu en comparaison avec d'autres additifs. Il y a aussi des ingrédients, comme la perlite, qui retiennent peu ou pas d'eau. N'oubliez pas qu'un type d'ingrédient spécifique peut varier dans sa capacité de rétention de l'eau et dans sa structure physique, dépendamment de son origine et de la façon dont il est transformé.

Par exemple, l'écorce peut varier beaucoup selon sa provenance et sa structure en fonction de la façon dont elle est transformée, vieillie, compostée et tamisée. Cela est aussi vrai pour la tourbe de sphaigne. La tourbe fibreuse brun clair a une structure poreuse et peut retenir jusqu'à 16 fois son poids en eau. Toutefois, si cette même tourbe est transformée en fines particules, la quantité d'eau disponible peut être réduite de moitié et sa porosité en air baisse drastiquement.

Si vous mélangez votre propre substrat de culture, il devrait y avoir une constance dans les matières que vous utilisez afin d'assurer une constance dans la qualité et les résultats. Il est important de connaître la structure ainsi que les propriétés chimiques et physiques des ingrédients utilisés pour garantir que le substrat produit est le même d'une fois à l'autre.

Composantes organiques

Composantes organiques couramment utilisées dans les substrats de culture. Dans le sens des aiguilles d'une montre, en partant du coin supérieur gauche : écorce, tourbe de sphaigne et fibre de coco. Source: Premier Tech Horticulture.”

 

Composantes inorganiques

Composantes inorganiques couramment utilisées dans les substrats de culture. Dans le sens des aiguilles d'une montre, en partant du coin supérieur gauche : vermiculite, perlite et enveloppes de grains de riz. Source : Premier Tech Horticulture.”

 

Caractéristiques physiques :

Bien que plusieurs tests différents peuvent être faits en laboratoire, les trois mesures les plus courantes sont la densité apparente (poids par volume), la capacité de rétention de l'eau et la porosité à l’air. La capacité de rétention de l'eau est le pourcentage de volume d'eau retenu après qu'un substrat de culture saturé se soit drainé.

La porosité à l’air est une mesure de la proportion des pores (espaces entre les particules) remplis d'air une fois le substrat de culture saturé drainé. La plupart des substrats de culture emballés ont une faible masse volumique en vrac puisque la majorité sont à base de tourbe de sphaigne et qu'ils ont une plus grande capacité de rétention de l'eau.

Les substrats à base d'écorce sont des produits lourds qui conviennent bien lorsqu'une grande capacité de drainage est requise et que l'on veut assurer la stabilité des contenants. Typiquement, les deux types de produits ont une bonne porosité en air (intervalle de 10 % à 18 % par volume pour la plupart des substrats).

 

Caractéristiques chimiques :

Deux des mesures importantes pour les substrats sont le pH et la conductivité électrique. Le pH est la mesure de l'acidité ou de la basicité d'une substance ou d'une solution.

La conductivité électrique mesure la capacité de la solution de sol à transmettre un courant électrique et indique la quantité de nutriments disponibles pour absorption par les plantes. Pour un substrat à usage général, le pH idéal se situe entre 5.2 – 6.2, avec une cible de 5.8 lorsque saturé.

La conductivité électrique souhaitée pour les substrats à usage général se situe entre 1.0-2.0 mmhos/cm. Pour la germination des semences et l'enracinement des boutures, l'intervalle de pH souhaité sera légèrement plus faible, entre 5.0 – 6.0, avec une cible de 5.6 lors de l’humectation.

Cet intervalle de pH est légèrement plus faible puisque le pH peut avoir tendance à augmenter pendant la croissance en raison des applications minimales d'engrais et de l'alcalinité de l'eau d'irrigation vaporisée sur une base continue. La conductivité électrique souhaitée pour les substrats de germination et de propagation se situe entre 0 - 1.0 mmhos/cm.

appareil de mesure de la conductivité électrique

Un appareil de mesure de la conductivité électrique et du pH est utilisé pour mesurer ces paramètres dans un échantillon de substrat de culture. Source: Premier Tech Horticulture.”

Le pH de la plupart des substrats de culture commerciaux a été ajusté avec de la chaux calcique ou dolomitique. Ces substrats contiennent un engrais de démarrage équilibré qui aide les plantes à s'acclimater après la plantation. Il est généralement recommandé de commencer à fertiliser une fois que les nouvelles feuilles commencent à émerger et que de nouvelles racines se développent. La quantité d'engrais et la fréquence de fertilisation vont varier selon le type de culture, le stade de développement, la taille du contenant et la fréquence des applications d'eau pure.

Rappelez-vous que certains ingrédients utilisés pour formuler les substrats de culture peuvent contenir des sels minéraux, comme la fibre de coco. Il est recommandé de lixivier la fibre de coco en profondeur avant de l'utiliser afin de réduire les niveaux de sels et les nutriments potentiellement élevés (ex. : potassium, chlorure, sodium).

Cela est aussi vrai pour l'écorce, puisque le vieillissement et le compostage peuvent libérer des éléments indésirables. Pour être certain, faites tester le pH, la conductivité électrique et les taux de nutriments par un laboratoire.

Ci-dessous, certaines des propriétés physiques et chimiques des produits PRO-MIX :

produits PRO-MIX

 

Ingrédients actifs :

Les produits PRO-MIX sont uniques en ce sens que des ingrédients actifs, BIOSTIMULANT et/ou MYCORRHIZAE, peuvent être ajoutés aux versions standards.

BIOSTIMULANT est une souche bactérienne appelée Bacillus subtilis MBI-600 qui se retrouve à l’état naturel. Cette bactérie favorise la croissance des plantes et combat les organismes nuisibles. Pour les producteurs, cela est une alternative à l'application de fongicides chimiques.

MYCORRHIZAE est un champignon bénéfique qui se fixe au système racinaire des plantes et qui aide à l'acquisition d'eau et de nutriments. Cela produit plus  rapidement des plantes plus vigoureuses et produisent plus de fruits et de légumes. Pour bénéficier des avantages que procurent ces deux ingrédients actifs, recherchez les produits PRO-MIX avec BIOSTIMULANT + MYCORRHIZAE.

 

Fabriquer son propre mélange, combien ça coûte?

Plusieurs producteurs achètent des substrats préformulés, mais certains choisissent de fabriquer le leur eux-mêmes. L'achat d'un substrat préformulé vient avec une paix d'esprit parce que le fabricant s'est déjà occupé de faire le mélange dans les bonnes proportions afin de s'assurer de la constance dans les résultats. Si vous pensez fabriquer vous-même votre propre mélange, il faut prendre en considération le temps et les efforts requis, ainsi que la possibilité que le mélange n'offre pas les mêmes résultats d'une fois à l'autre.

Il faut aussi établir les coûts liés à la fabrication et étudier la rentabilité du projet. Afin d'y voir plus clair, un outil a été conçu pour aider les producteurs à déterminer le coût de fabrication d'un substrat. Vous pouvez y accéder en suivant simplement ce lien : http://tools.pthorticulture.com/CompareYourCost/CompareYourCost.aspx. (en anglais seulement).

 

Pour toute question, n'hésitez pas à communiquer avec votre représentante du Service horticole de Premier Tech Horticulture :

Susan Parent du service horticole PRO-MIX

Susan Parent
Spécialiste horticole

PRO-MIX® est une marque déposée de Premier Horticulture ltée.

Articles reliés