Zone du savoir

Retour

Production de fines herbes et de légumes en serre - Structures

Dans cette deuxième partie d'une série de quatre articles portant sur la production de fines herbes et de légumes en serre, l'accent sera mis sur les structures. Si vous possédez déjà des installations, cet article vous permettra de constater si celles-ci sont adéquates pour la production de fines herbes et de légumes de qualité.

 

Degrés de technologie

  • Haute technologie : la charpente de la serre est composée d'acier ou d'aluminium avec un revêtement de verre, de polyéthylène ou de polycarbonate. Les plantes sont cultivées dans un substrat et le système d'irrigation au goutte-à-goutte est automatisé; contrôlé par ordinateur, le système surveille la conductivité électrique, le pH, la durée et la fréquence de l'irrigation. Il y a à la fois un système de refroidissement et de chauffage. Les rendements seront les plus élevés : les tomates peuvent produire en moyenne 90 kg•m2 par année avec un investissement de plus de 110 $US •m2.
  • Moyenne technologie : la charpente de la serre est composée d'acier recouvert de polyéthylène double ou de plastique rigide. Les plantes sont cultivées soit dans un substrat ou directement dans le sol et l'irrigation au goutte-à-goutte est contrôlée par ordinateur (durée et fréquence de l'irrigation). Le refroidissement peut être passif ou actif et il peut y avoir du chauffage. Les rendements seront modérés : les tomates produiront jusqu'à 45 kg•m2 par année avec un investissement de moins de 110 $US •m2.
  • Basse technologie : la charpente de la serre est composée d'acier ou de bois recouvert de polyéthylène simple. Les plantes sont cultivées directement dans le sol et irriguées au goutte-à-goutte avec contrôle manuel. Le refroidissement est passif et il n'y a aucune source de chaleur. Les rendements seront souvent faibles : les tomates produiront en moyenne environ 20 kg•m2 par année avec un investissement de 35 $US•m2 ou moins.

 

Charges à considérer

Outre votre climat et votre emplacement, les facteurs suivants doivent également être considérés pour la construction d'une serre. Rappelez-vous que les plantes qui grimpent aux câbles fixés à la structure ajoutent aussi une charge supplémentaire à vos installations.

  • Charge permanente : poids de la construction permanente incluant la structure, le revêtement et les équipements fixés aux éléments de structure. Les plantes ou les équipements fixés à la structure pour une période de plus d'un mois doivent être considérés comme des charges permanentes.
  • Charge temporaire : les plantes fixées à un câble, les paniers suspendus, les tablettes et tout équipement fixé à la structure pour une période de moins d'un mois.
  • Charge du vent : les charges causées par le vent. La structure doit être conçue pour résister à la vitesse maximale du vent enregistrée au cours des 100 dernières années.
  • Charge de neige : le poids de la neige doit être calculé par pi2.

 

Revêtements

  • Verre : une seule couche de verre peut transmettre 94 % de la lumière (ou rayonnement actif photosynthétique), il est transparent, il résiste aux rayons UV, à la chaleur et aux températures extrêmes, son indice d'inflammabilité est bas, il ne jaunit pas avec le temps, il est lourd, dispendieux, a une faible résistance aux impacts (grêle) et peut durer plus de 25 ans.
  • Acrylique : une seule couche d'acrylique peut transmettre 93 % de la lumière (ou rayonnement actif photosynthétique), il est résistant aux rayons UV et aux intempéries, il est léger, il ne jaunit pas mais peut s'affaiblir légèrement avec le temps, il est dispendieux, facile à égratigner, il est inflammable et peut durer plus de 20 ans.
  • Polycarbonate : une seule couche de polycarbonate peut transmettre 93 % de la lumière (ou rayonnement actif photosynthétique), il est léger, son indice d'inflammabilité est bas, il peut résister à la grêle, est facile à plier, est sensible aux températures élevées ou basses, il est dispendieux, facile à égratigner et peut durer plus de 15 ans.
  • Fibre de verre : une seule couche de fibre de verre peut transmettre 90 % de la lumière (ou rayonnement actif photosynthétique), elle est légère, peu dispendieuse, durable, elle jaunit avec le temps, elle est sensible aux rayons UV, à la pollution et à la poussière, elle réagit aux températures élevées ou basses et peut durer plus de 15 ans.
  • Polyéthylène : une seule couche de polyéthylène peut transmettre 85 % de la lumière (ou rayonnement actif photosynthétique), il est peu dispendieux, facile à installer, peu durable et ne dure qu'un maximum de trois ans.

 

Autre point important à considérer pour l'ensemble des types de revêtement :

Il faut les garder propres puisque la poussière réduit la quantité de lumière entrante. Considérez l'utilisation de films de plastique anticondensation. Les petites gouttes d'eau diminuent la transmission de la lumière, s'accumulent et tombent sur les feuilles des plants, ce qui peut causer des maladies. L'utilisation de couches doubles diminue la perte de chaleur, mais réduit aussi la transmission de la lumière.

 

Types de serres

  • À portée simple : une seule structure. Les plus populaires sont : à cerceaux (sol à sol), à toit en voûte, à toit à pignon, à châssis froid et gothique.
  • À portées multiples : serres à chapelles multiples. Les plus populaires sont : à toit en voûte, à toit à pignon, à toit en dents de scie, venlo, gothique et abri-serre.

 

Hauteur de la serre

Cette variable dépend du type de culture. Par exemple, la hauteur recommandée du câble pour les tomates varie entre 8 – 22 pi; par conséquent, la hauteur minimale devrait être de 22 pi. Il est recommandé de construire des serres hautes puisqu'elles possèdent un plus grand volume d'air, ce qui aide lorsque des changements rapides de température se produisent à l'extérieur de la serre. De plus, leur plus grand volume d'air améliore le refroidissement parce que l'air chaud s'élèvera au-dessus du couvert végétal. Les serres hautes laissent également plus d'espace pour l'installation d'éclairage supplémentaire, d'un système d'irrigation par le haut, de toiles, de bancs et de paniers suspendus.

 

Plants de tomates poussant sur des câbles.

“Plants de tomates poussant sur des câbles. La hauteur de la plante influence la hauteur du toit de la serre.

 

Orientation

Une serre à portées multiples pour les grandes plantes comme les tomates devrait être orientée nord-sud (les rangs de plantes doivent aussi être orientés nord-sud). La lumière reçue par les plantes est plus uniforme sur la largeur de la serre du lever au coucher du soleil, particulièrement pour les latitudes de plus de 30˚ nord ou sud.

Si cette même serre et les rangs de plantes étaient orientés est-ouest, les plantes situées à l'extrémité nord de la serre recevraient moins de lumière en raison de l'ombrage causé par les plantes situées à l'extrémité sud. De plus, les premiers rangs de l'extrémité sud de la serre recevraient moins de lumière que les rangs du milieu en raison de l'ombrage causé par le mur sud, ce qui est encore plus vrai en hiver puisque le soleil est plus bas dans le ciel et demeure plus près de l'horizon. Pour les plantes courtes comme la laitue, une orientation est-ouest aura peu d'impact en termes d'ombrage, même en hiver. Les plantes dans une serre Quonset ou dans une serre « sol à sol » recevront plus de lumière que dans une serre à chapelles multiples parce que ces types de serres possèdent moins d'éléments de structure.

Dans le troisième article de cette série, nous aborderons la question de l'environnement et discuterons d'autres éléments qui favorisent la production de fines herbes et de légumes en serre.

 

Pour toute question, n'hésitez pas à communiquer avec votre représentante du Service horticole de Premier Tech Horticulture :

Susan Parent du service horticole PRO-MIX

Susan Parent
Spécialiste horticole

PRO-MIX® est une marque déposée de Premier Horticulture ltée.

Articles reliés

Vos informations pour la saison 2021

Accédez à toutes les informations dont vous avez besoin pour démarrer la saison du bon pied.