Zone du savoir

Retour

Procédures d'échantillonnage pour l'analyse de l'eau et d'une solution d'engrais

Cet article marque le début d'une nouvelle série portant sur les analyses liées aux cultures en serres. La première partie mettra l'accent sur les raisons pour lesquelles l'eau et les solutions d'engrais devraient être analysées ainsi que sur la façon de prélever des échantillons. Dans les articles à venir, nous parlerons de la façon dont les échantillons de substrats et de tissus devraient être prélevés et des différences existant entre les diverses procédures d'analyse des substrats.

Il est important d'analyser l'eau et la solution d'engrais puisqu'elles influencent directement le pH et les niveaux de nutriments d'un substrat, et qu'ainsi, elles ont un impact majeur sur la qualité des cultures. Il faut le faire périodiquement pour s'assurer que l'engrais utilisé convient bien à l'eau et pour déterminer si l'injection d'acide est correcte ou requise. L'analyse de la solution d'engrais indique si l'engrais utilisé est formulé correctement et cela permet d'identifier le taux d'application. Maintenant, voyons pourquoi il est important d'analyser l'eau et la solution d'engrais, et aussi comment prélever les échantillons.

 

Pourquoi analyser l'eau?

L'analyse de l'eau est l'analyse la plus importante. L'alcalinité de l'eau (composée surtout de bicarbonates et de carbonates) affecte directement le pH d'un substrat. En connaissant l'alcalinité de l'eau, il est facile de choisir le bon engrais. Cela permet de déterminer la solution d'engrais capable de contrebalancer l'influence qu'a l'alcalinité de l'eau sur le pH, et de savoir si l'injection d'acide est nécessaire et à quel taux. Il se peut aussi que l'eau fournisse suffisamment de nutriments bénéfiques tels que le calcium, le magnésium et le sulfate, lesquels sont souvent manquants dans les engrais. L'un des désavantages est que l'eau peut également fournir une grande quantité d'éléments comme le chlorure, le fluorure et le sodium, qui peuvent interférer avec l'absorption des nutriments par la plante. Enfin, l'eau contient aussi des sels dissous, mesurés par la conductivité électrique. S'ils sont élevés, cela peut indiquer qu'une lixiviation fréquente du substrat est requise ou que l'eau devra être traitée par osmose inversée.

Boom misting unrooted cuttings on floor bobs market

“Savez-vous ce que contient votre eau et quels sont ses impacts sur vos cultures? Faites tester votre eau. Source : Premier Tech Horticulture.”


Prélèvement d'un échantillon d'eau :

L'échantillon d'eau prélevé pour analyse devrait provenir de la même source que l'eau appliquée aux cultures. Si de l'acide est injecté, il est recommandé de tester l'eau brute ainsi que l'eau acidifiée pour comparer. Si plus d'une source d'eau est utilisée pour irriguer les cultures, alors chacune des sources devrait être testée séparément. Prenez un échantillon d'eau à la sortie (robinet ou boyau) et assurez-vous de ne pas prélever d'eau stagnante, de résidus d'engrais ou de résidus de produits chimiques. Si vous n'êtes pas certain, laissez l'eau couler pendant deux minutes.

Remplissez une bouteille de plastique propre jusqu'au bord (ne laissez pas d'air). L'air laissé dans la bouteille pourrait altérer le pH de l'eau et avoir un léger impact sur les niveaux de nutriments. La plupart des laboratoires ont besoin de 500 ml d'eau pour faire une analyse. Contactez le laboratoire et demandez une trousse d'analyse de l'eau. La plupart des laboratoires vous la donneront gratuitement avec le bon format de bouteille.

Lorsque vous aurez obtenu les résultats, consultez la section « Service horticole » de notre site Web ou contactez votre représentant du Service horticole de Premier Tech Horticulture pour une interprétation des résultats.

Prélèvement d'un échantillon de solution d'engrais : La solution d'engrais devrait être testée plusieurs fois par saison, particulièrement si plusieurs engrais différents sont utilisés. La solution d'engrais peut être testée au moyen de deux méthodes : on peut envoyer un échantillon à un laboratoire ou faire soi-même une analyse avec un conductimètre. L'analyse en laboratoire détermine la quantité de chaque élément contenu dans la solution d'engrais, ainsi que le taux d'application. Si vous recevez des engrais pré-mélangés, cela permet de voir s'ils ont été mélangés correctement. L'analyse avec un conductimètre peut être faite pour tester le taux d'application d'engrais à la sortie du boyau d'arrosage. Cela devrait être fait pour chaque nouveau mélange de concentré.

injecteurs d'engrais (County Farm)

“Les injecteurs d'engrais sont extrêmement fiables pour fertiliser les cultures. La solution d'engrais distribuée devrait être testée pour s'assurer que le taux d'application d'azote est correct. Parfois, les injecteurs ont besoin d'entretien, mais des erreurs sont souvent commises en mélangeant l'engrais ou en réglant le ratio d'injection. Source : Premier Tech Horticulture.”


Prélèvement d'un échantillon de solution d'engrais pour l'analyse en laboratoire :

La façon de prélever un échantillon de solution d'engrais est semblable à la façon de prélever un échantillon d'eau. L'échantillon devrait être prélevé à la sortie (robinet ou boyau) en s'assurant de ne pas prélever d'eau stagnante, de résidus d'engrais ou de résidus de produits chimiques. Il est recommandé de faire fonctionner le système d'irrigation pendant deux minutes pour s'assurer d'obtenir un échantillon bien mélangé. Remplissez une bouteille de plastique propre presque jusqu'au bord (laissez un peu d'espace). Contactez le laboratoire et demandez une trousse d'analyse de solution d'engrais. Comme pour l'eau, la plupart des laboratoires ont besoin de 500 ml de solution d'engrais pour faire une analyse.  

Il est recommandé d'analyser chaque nouveau lot d'engrais avec différentes analyses. Cela permet de vérifier si la formule indiquée sur l'emballage correspond à ce que l'analyse révèle. Cela est également très pratique si vous mélangez vous-même différents ingrédients séparément. Rappelez-vous que lorsque l'injecteur injecte de l'engrais dans la conduite d'eau, l'engrais pourrait ne pas se mélanger de façon uniforme dans l'eau. Si tel est le cas, recueillez la solution d'engrais à la sortie du boyau dans une chaudière, mélangez-la et prenez ensuite un échantillon. 

Lorsque vous recevez les résultats d'une analyse de solution d'engrais, notez que la désignation du phosphore et du potassium pour l'analyse n'est pas la même que la désignation sur l'étiquette de l’engrais. Consultez le tableau ci-dessous pour voir les différences. L'azote total, tel qu'indiqué sur l'étiquette, est la somme de l'ammonium, du nitrate et de l'urée. L'ammonium et le nitrate sont testés sous la même forme qu'indiquée sur l'étiquette. Toutefois, l'urée n'est pas analysée à moins qu'on en fasse la demande. Tous les autres éléments indiqués dans l'analyse de la solution d'engrais sont exprimés de la même façon que sur l'emballage, à l'exception peut-être du sulfate.   

Ci-dessous, une liste des facteurs de conversion lorsqu'on compare les données d'une analyse de solution d'engrais avec l'analyse garantie apparaissant sur un emballage :

liste des facteurs de conversion lorsqu'on compare les données d'une analyse de solution d'engrais avec l'analyse garantie apparaissant sur un emballage :

Faisons un calcul en utilisant les facteurs de conversion du tableau ci-dessus. Vérifions, par exemple, qu'un engrais 20-10-20 a été mélangé correctement par le fabricant. Ci-dessous, les résultats de l'analyse d'un échantillon de solution d'engrais 20-10-20 envoyé dans un laboratoire. Convertissons ces résultats pour vérifier les chiffres de l'analyse minimum garantie apparaissant sur l'étiquette :

Convertissons ces résultats pour vérifier les chiffres de l'analyse minimum garantie apparaissant sur l'étiquette  :

Si nous additionnons les valeurs du nitrate et de l'ammonium, cela équivaut à 100 ppm azote (60 ppm + 40 ppm), ce qui est aussi le taux d'application d'engrais. En utilisant les chiffres ci-dessus, le ratio N-P-K est donc de 100-50-100. Divisons chaque chiffre par 5 et cela donne un ratio de 20-10-20, ce qui correspond à l'analyse précise de l'engrais. Ainsi, l'engrais a été mélangé correctement par le fabricant et est appliqué à un taux de 100 ppm azote. Si l'engrais contient de l'urée, cela fait aussi partie de l'azote total indiqué sur l'étiquette  et cela doit être pris en considération pour déterminer le taux d'application d'engrais.

 

Prélèvement d'un échantillon de solution d'engrais pour l'analyse avec un conductimètre :

L'analyse d'une solution d'engrais à l'aide d'un conductimètre peut être faite pour vérifier le taux d'application d'engrais; cela ne fournira pas le niveau de chacun des nutriments. Pour prélever un échantillon de solution d'engrais, suivez la même procédure que celle indiquée ci-dessus :

Pour déterminer le taux d'application d'engrais, commencez par calibrer le conductimètre avec une solution standard. Ensuite, testez la conductivité électrique de la solution d'engrais à la sortie du boyau.  Puis, testez la conductivité électrique de l'eau et enregistrez la valeur. Soustrayez la conductivité électrique de l'eau de la conductivité électrique de la solution d'engrais; cela fournira la conductivité électrique de l'engrais seulement. Consultez l'étiquette  de l'emballage ou le site Web du fabricant pour déterminer la concentration d'azote (en ppm) en fonction de la conductivité électrique de l'engrais (voir exemple ci-dessous).

Exemple : Quelle quantité de 20-10-20 est appliquée?

Conductivité électrique de la solution d'engrais = 2.10 mmhos/cm

(moins) - Conductivité électrique de l'eau = 0.80 mmhos/cm

Conductivité électrique de l'engrais ajouté = 1.30 mmhos/cm

Tableau utilisé pour déterminer la concentration d'azote (en ppm) en fonction de la conductivité électrique :

Tableau utilisé pour déterminer la concentration d'azote (en ppm)  en fonction de la conductivité électrique :

"Réponse : 200 ppm azote"

 

Si le taux d'application d'engrais à la sortie du boyau n'est pas correct, rappelez-vous que le concentré d'engrais a peut-être été mal mélangé, que le ratio de l'injecteur n'est peut-être pas réglé correctement ou que l'injecteur a besoin d'entretien.

Dans le prochain article de cette série, nous expliquerons comment prélever des échantillons de substrats et de tissus pour les analyser.

Pour toute question, n'hésitez pas à communiquer avec votre représentante du Service horticole de Premier Tech Horticulture :

Susan Parent du service horticole PRO-MIX

Susan Parent
Spécialiste horticole

PRO-MIX® est une marque déposée de Premier Tech ltée.

Articles reliés