Zone du savoir

Retour

Le rôle du sodium et du chlorure en horticulture

Le sodium et le chlorure sont généralement considérés comme des ions qui ne sont d'aucune utilité pour les plantes, ce qui peut être vrai si leur teneur est élevée dans l’eau. Toutefois, des recherches ont démontré que les plants utilisent tout de même ces éléments en petites quantités. Avant d'ajouter du sel de table à votre réservoir, il faut savoir que la plupart des sources d'eau contiennent des quantités suffisantes de sodium et de chlorure. Il est donc plutôt rare que des carences surviennent.

 

Rôle

Le sodium n'est pas un élément essentiel pour les plantes, mais il peut être utilisé en petites quantités, comme les micronutriments, afin d'aider au métabolisme et à la synthèse de la chlorophylle. Chez certaines plantes, il peut être utilisé comme substitut partiel du potassium; il aide à l'ouverture et à la fermeture des stomates, ce qui contribue à réguler l'équilibre hydrique interne. Le chlorure est requis en petites quantités et aide au métabolisme de la plante, à la photosynthèse, à l'osmose (le mouvement de l'eau dans les cellules végétales) ainsi qu'à l'équilibre ionique dans les cellules.

 

Carence

Il n'y a pas de symptômes de carence en sodium, puisqu'il ne s'agit pas d'un élément essentiel. Une carence en chlorure peut toutefois se produire s’il y a, sur une base constante, moins de 2 ppm de chlorure dans le substrat; les symptômes sont des taches chlorosées avec de petits points nécrosés situés entre les veines ou sur les bords des jeunes feuilles. Dans les cas plus sévères, une carence en chlorure pourrait causer le flétrissement de la plante. Il est rare que des carences en sodium et en chlorure se produisent, car la plupart des sources d'eau et des engrais en contiennent.

Feuille de tomate avec carence en chlorure.

"Feuille de tomate avec carence en chlorure."

 

Toxicité

Une toxicité en sodium se traduit par la nécrose ou la brûlure des extrémités ou des bords des feuilles, comme c'est le cas pour les toxicités liées aux micronutriments. Une toxicité en chlorure débute d’abord par le jaunissement prématuré des feuilles et entraîne ensuite la nécrose des extrémités ou des bords des feuilles plus âgées, ainsi que le bronzage. Les géraniums, la laitue et les poinsettias sont sensibles aux toxicités en chlorure, tandis que les œillets, les penstemons, les tomates et les verveines le sont moins.

 

Toxicité en sodium chez un érable

"Toxicité en sodium chez un érable."

 

Toxicité en chlorure chez le raisin.

"Toxicité en chlorure chez le raisin"

 

Puisque les deux éléments peuvent être présents en quantités élevées (mais non toxiques) dans le substrat, ils peuvent entrer en compétition avec des éléments bénéfiques destinés à être absorbés par les racines de la plante. Le sodium compétitionne avec le potassium, le calcium, le magnésium et l'ammonium pour absorption par la plante alors que le chlorure peut compétitionner avec le nitrate, le phosphate et le sulfate. Par conséquent, si les niveaux de sodium ou de chlorure sont élevés dans le substrat, tandis que les autres éléments bénéfiques sont à des taux faibles ou normaux, la plante, incapable de les différencier, absorbera ce qui se trouve dans le substrat. Ainsi, il se peut que la plante n'absorbe pas des quantités suffisantes de certains éléments, ce qui aura pour effet d’entraîner des carences.

Si les niveaux de sodium ou de chlorure sont élevés dans le substrat, l’eau peut certainement en être la cause; nous vous recommandons de la faire tester. Des problèmes peuvent survenir si les niveaux de sodium et de chlorure dans l'eau dépassent 50 et 70 ppm respectivement. Si tel est le cas, il est important de laisser l'eau s'écouler du contenant à chaque arrosage afin de minimiser les accumulations. De plus, les niveaux de fertilité ne peuvent descendre sous les niveaux normaux, car ces ions inutiles seront absorbés à des ratios plus élevés par rapport aux éléments désirés. Surveillez les niveaux de sels dans le substrat au moins une fois toutes les deux semaines puisqu'ils peuvent s'accumuler rapidement. Si les niveaux de sodium ou de chlorure dans l'eau dépassent 150 ou 200 ppm respectivement, l'osmose inversée deviendra alors la meilleure option.

 

Où trouver du sodium et du chlorure?

Normalement, les deux sont présents en quantités suffisantes dans la plupart des sources d'eau. Le sodium se retrouve aussi en très petites quantités dans les engrais et dans certains pesticides. Les engrais fournissent du chlorure sous forme de chlorure de calcium, de chlorure de potassium, de chlorure d'ammonium ou de chlorure de magnésium.

 

Pour toute question, n'hésitez pas à communiquer avec votre représentante du Service horticole de Premier Tech Horticulture :

Susan Parent du service horticole PRO-MIX

Susan Parent
Spécialiste horticole

PRO-MIX® est une marque déposée de Premier Horticulture ltée.

Articles reliés

Vos informations pour la saison 2021

Accédez à toutes les informations dont vous avez besoin pour démarrer la saison du bon pied.