Zone du savoir

Retour

Conseils pour la fertilisation des chrysanthèmes avec un engrais hydrosoluble

Avez-vous déjà pensé à la quantité de nourriture qu'une personne consomme au cours de sa vie? Les bébés et les jeunes enfants mangent peu. Lors de l'adolescence, leur consommation de nourriture augmente significativement pour soutenir leur croissance rapide. Puis, une fois adulte, la consommation de nourriture diminue (ou du moins, elle le devrait!) puisque le taux de croissance a beaucoup ralenti.

Le même principe peut être appliqué aux taux d'application d'engrais pour les chrysanthèmes. Les jeunes plantes et les chrysanthèmes en floraison requièrent des taux d'application d'engrais plus faibles (en raison des taux de croissance plus lents), tandis que les chrysanthèmes qui sont en croissance active ont besoin de taux plus élevés.

Engrais hydrosoluble vs engrais à libération contrôlée

Lorsqu'il est question de fertilisation des chrysanthèmes, les méthodes les plus courantes sont l'application d'un engrais hydrosoluble lors de l'irrigation ou l'incorporation d'un engrais à libération contrôlée dans le substrat. Chaque méthode a ses avantages et ses inconvénients, tel que présentés au Tableau 1.

L'un des principaux avantages d'un engrais hydrosoluble est que l'on peut contrôler et ajuster les taux d'application afin de répondre aux besoins changeants des chrysanthèmes. Cela est plus difficile à accomplir avec un engrais à libération contrôlée.

Tableau 1.  Avantages et désavantages d'un engrais hydrosoluble et d'un engrais à libération contrôlée

  Engrais hydrosoluble Engrais à libération contrôlée
Avantages
  • Changement de taux selon les besoins des plantes
  • Possibilité d'utiliser plusieurs engrais pour fournir les éléments requis
  • Fournit de l'engrais lorsqu'il pleut
  • Aucune réapplication nécessaire
  • Moins de travail pendant le cycle de production
  • Nourrit les plantes centres jardins/consommateurs
Désavantages
  • Lessivé lors de fortes pluies
  • Beaucoup de gaspillage avec les gicleurs
  • Demande plus de travail pour préparer la solution de base
  • Besoin d'injecteurs
  • Impossible d'ajuster la libération en fonction des besoins des plantes
  • Aucun ne fournir de calcium, peut être incomplet

Choix de l'engrais

La première étape pour choisir le ou les bons engrais hydrosolubles est de faire tester l'eau. Premièrement, afin de minimiser les fluctuations de pH dans le substrat pendant la production, il est préférable que l'alcalinité de l'eau aille de pair avec l'acidité/basicité potentielle de l'engrais. Ensuite, vérifiez quels éléments sont présents dans l'eau et quels éléments sont absents, comme dans le cas du calcium, du magnésium et du sulfate. Idéalement, les chrysanthèmes ont besoin de 40-120 ppm calcium, 30-60 ppm magnésium et 25-75 ppm soufre (75-250 ppm sulfate) sur une base régulière.

Si votre eau n'en fournit pas suffisamment, assurez-vous qu'il y en ait dans l'engrais, bien que la plupart n'en contiennent pas d'importantes quantités. Souvent, du sel d'Epsom (sulfate de magnésium) est mélangé à la solution de base d'un engrais hydrosoluble pour combler les besoins en magnésium et en sulfate.

Dans le cas du calcium, un deuxième engrais contenant du calcium est souvent appliqué en rotation avec un engrais primaire en raison du fait que la plupart des engrais à base de calcium sont potentiellement basiques (ils font grimper le pH du substrat avec le temps). Par conséquent, un engrais primaire étant potentiellement acide est utilisé afin de maintenir un pH de substrat approprié.

Enracinement / jeune plantes

Le principal objectif lorsqu'on enracine des boutures de chrysanthèmes est d'éviter les carences nutritionnelles, puisqu'elles peuvent compromettre la croissance des plantes et la formation des bourgeons, en plus de réduire la ramification des tiges. Aussi, il est important d'éviter d'affaiblir les boutures par manque d'eau puisque cela peut aussi réduire la croissance globale et la formation de tiges secondaires.

Il est recommandé de débuter la fertilisation 3 jours après la plantation à un taux de 100-150 ppm azote, 2-3 fois par semaine. Si les boutures sont plantées dans un substrat de culture ne contenant pas d'engrais de démarrage, alors il faut commencer à fertiliser immédiatement. La conductivité électrique du substrat devrait être de 1.0-2.0 mmhos/cm (méthode d'analyse d'échantillon de substrat saturé), et le pH entre 5.5-6.2.

Unrooted mum cuttings out of package_tips on fertilizing.jpg
Lorsque les boutures de chrysanthèmes arrivent, il est important de les planter dès que possible et de les garder bien hydratées. Aussi, de l'engrais devrait être appliqué afin de minimiser les carences nutritionnelles.
Source : Premier Tech Horticulture

Croissance active / stade végétatif

Une fois les boutures enracinées / plants repiqués transplantés dans leurs contenants finaux, ils commenceront une phase de croissance rapide. Des taux de croissance plus rapides requièrent des taux d'application d'engrais plus élevés, donc les taux d'application d'engrais hydrosolubles devraient être augmentés à un taux constant de 200-300 ppm azote.

Il n'est pas inhabituel pour certains cultivars de montrer des symptômes de carence en fer (nouvelles feuilles jaunes avec des veines vertes) pendant cette phase. Cela est un problème typique chez les cultivars plus vigoureux et chez les variétés à fleurs jaunes et blanches. Les producteurs corrigent souvent ce problème en augmentant les taux d'application d'engrais, mais il vaut mieux opter pour une seule application de fer chélaté, comme le fer chélaté EDDHA.

Danners Grhs 2015-06-15 Mums chlorosis_tips on fertilizing.JPG
Lorsque des jeunes chrysanthèmes sont sous-fertilisés et qu'ils montrent des signes de carences nutritionnelles, ils sont sujets à des taux de croissance réduits et risquent d'être de plus petite taille. Les carences nutritionnelles doivent être corrigées pour maximiser les taux de croissance des plantes. 
Source : Premier Tech Horticulture

Conductivité électrique 

La conductivité électrique du substrat devrait être maintenue à 1.5-3.0 mmhos/cm (méthode d'analyse d'échantillon de substrat saturé), et le pH entre 5.6-6.2. Si la conductivité électrique dépasse 3.5-4.0, il est préférable de lessiver avec un engrais hydrosoluble à faible taux.Les sels solubles peuvent s'accumuler dans le substrat si les taux d'application d'engrais sont trop élevés ou si la solution de base n'a pas été préparée correctement.

Si la conductivité électrique descend sous les 1.5 mmhos/cm, alors il se peut que les taux d'application soient trop faibles, que la solution de base n'ait pas été mélangée correctement, ou que la pluie ait lessivé l'engrais.

Maintenez un taux de fertilisation constant de 200-300 ppm azote pour permettre aux chrysanthèmes d'atteindre la bonne taille avant le début de la floraison. Si des carences nutritionnelles surviennent pendant cette phase de croissance, elles devraient être corrigées puisque les taux d'application d'engrais devraient être réduits une fois la floraison débutée. Lorsque les taux d'application d'engrais sont réduits, il y a moins d'engrais dans le substrat pour régler les problèmes de carences.

N&O - mums without weeds_tips on fertilizing.JPG (1) 
Culture extérieure de chrysanthèmes de jardin en phase de croissance active. 
Source : Premier Tech Horticulture.

Stade de la floraison

Lorsque la floraison débute, le taux de croissance des chrysanthèmes ralentit. Le taux d'application d'engrais devrait être réduit à 75-125 ppm azote et être constant jusqu'à ce que les plantes soient vendues. La conductivité électrique devrait être maintenue à 1.0-2.0 mmhos/cm (méthode d'analyse d'échantillon de substrat saturé). Si le taux d'engrais n'est pas réduit, les sels d'engrais peuvent s'accumuler rapidement dans le substrat.

Des niveaux de sels excessifs peuvent brûler les racines, permettant à des agents pathogènes fongiques comme le Pythium aphanidermatum d'infecter le système racinaire, ce qui entraîne la perte de végétaux.

Fertilisation à faible taux et teneur élevée en micronutriments

Récemment, un nouveau concept relativement efficace a vu le jour pour la fertilisation des chrysanthèmes. En gros, les producteurs fertilisent leurs chrysanthèmes à un taux constant de 100-150 ppm azote pendant l'ensemble du cycle de production sans compromettre la croissance des plantes ni leur taille finale. Pour réussir avec cette méthode, il faut s'assurer de fournir suffisamment de calcium, de magnésium et de sulfate à chaque application (tel que mentionné ci-dessus), ainsi qu'une quantité adéquate de micronutriments.

Les taux de fer devraient être de 1-2 ppm à chaque arrosage; assurez-vous aussi que les taux soient acceptables pour ce qui est des autres micronutriments. La plupart des engrais ne fournissent pas assez de micronutriments à un taux de fertilisation de 100-150 ppm azote, donc il faudra en ajouter. Même si les producteurs connaissent du succès avec cette méthode, le risque que des carences nutritionnelles se produisent est plus élevé et une plus grande quantité d'engrais individuels doivent être appliqués.

Si vous pensez utiliser cette méthode, faites d'abord un essai sur quelques plantes seulement pour voir si cela vous convient.

Les chrysanthèmes sont une belle culture d'automne et sont faciles à produire, pourvu qu'ils soient fertilisés de façon adéquate. Pour de plus amples renseignements sur le choix d'un engrais en fonction de la qualité de l'eau ou pour savoir quel substrat de culture PRO-MIX utiliser pour les chrysanthèmes, n'hésitez pas à consulter notre site Web à pthorticulture.com.

Références :

PRO-MIX® est une marque déposée de Premier Horticulture ltée.

Articles reliés

Vos informations pour la saison 2021

Accédez à toutes les informations dont vous avez besoin pour démarrer la saison du bon pied.