- Y a-t-il plusieurs types de tourbe? -

Zone du savoir

Retour

Y a-t-il plusieurs types de tourbe?

La tourbe est l'un des ingrédients les plus importants des substrats sans sol. Les tourbières sont apparues il y a 12 000 à 14 000 ans, peu de temps après la dernière période glaciaire. Après le retrait des glaciers, des dépressions   formées par le poids de la glace pendant la période glaciaire, a laissé des plans d’eau importants. 

Au Canada, différents types de tourbe se font formés, dépendamment de la végétation du milieu humide. Toutefois, la sphaigne est prédominante.

 

Comment la tourbe s'est-elle formée?

En plus du climat nordique, le pH acide et la faible teneur en nutriments de l'eau ont créé des conditions propices au développement et à l'accumulation de tourbe. Avec le temps, la faible évaporation, le pH acide et les faibles quantités d'oxygène ont limité la décomposition de la végétation.

 

Différents degrés de tourbe

Dans une tourbière, il y a différents degrés de décomposition de la tourbe, dépendamment de la profondeur. Voici, en gros, à quoi ressemblerait une section transversale d'une tourbière : en surface, de la tourbe récemment accumulée de couleur blonde et de texture fibreuse, et en dessous, des couches de tourbe plus humifiée de couleur brun foncé et moins fibreuse.

 

 

Tourbe de sphaigne brute : échelle de Von Post

La tourbe de sphaigne brute est classée à l'aide de l'échelle de Von Post afin de déterminer le degré de décomposition et d'humification. L'échelle s'étend de H1 à H10, H1 étant de la matière complètement non décomposée et H10 étant de la matière complètement décomposée. Les différentes classes sont basées sur la couleur de la tourbe, le contenu en fibres et la couleur de l'eau extraite d'un échantillon.

La tourbe de sphaigne brute est classée à l'aide de l'échelle de Von Post PRO-MIX Greenhouse Growing

"La tourbe de sphaigne brute est classée à l'aide de l'échelle de Von Post"

 

Par exemple, de la tourbe brute classée H1 est  non décomposée et contient de l'eau presque claire. Les restes végétaux sont facilement identifiables. De la tourbe de sphaigne classée H4 est légèrement décomposée et contient de l'eau boueuse très foncée. Les restes de végétaux sont légèrement pâteux et ont perdu certaines de leurs caractéristiques identifiables. Enfin, de la tourbe classée H10 est complètement décomposée et aucune structure végétale n'est perceptible. 

Lorsqu'on la presse, toute la tourbe mouillée s'échappe entre les doigts. 

En Amérique du Nord, la plupart de la tourbe récoltée est classée de H1 à H5, la tourbe H1 étant une tourbe blonde et fibreuse, et la tourbe H5 étant modérément décomposée. Différentes classes et couleurs de tourbe s'expliquent par l'âge, la décomposition et la profondeur d'une tourbière.

 

Mélange et classification de la tourbe

Une fois la tourbe récoltée, elle est classée en grades différentes  et  mélangées pour favoriser des propriétés physiques idéales pour la culture des plantes ou pour des besoins spécifiques de certaines cultures. Il faut également savoir qu'une tourbe d’un seul grade,  seul et non mélangé à d’autres grades selon l'échelle de Von Post pourrait ne pas convenir aux besoins de certaines cultures. 

Par exemple, la tourbe classée H1 est blonde et très fibreuse. Toutefois, lorsqu'utilisée seule dans un contenant, elle perd de son volume avec le temps. La tourbe classée H5 est foncée et excellente pour le jardinage, mais elle est souvent mélangée puisque trop lourde lorsqu'utilisée seule.

 

Pour toute question, n'hésitez pas à communiquer avec votre représentante du Service horticole de Premier Tech Horticulture :

Susan Parent du service horticole PRO-MIX

Susan Parent
Spécialiste horticole

 

Articles reliés