Zone du savoir

Retour

Relation entre les écarts de fertilité pour la croissance d’une plante et le pH d'un substrat de culture

Le pH d'un substrat de culture augmente ou diminue en fonction de l'engrais utilisé, des végétaux cultivés et de l'alcalinité de l'eau. Toutefois, un changement de pH est habituellement graduel. Lorsque les niveaux de fertilisation dans le substrat sont trop faibles ou excessifs, le pH du substrat peut changer rapidement. Lorsque le niveau d'engrais est très faible dans le substrat (mesuré en tant que conductivité électrique (C.E.)), il y a une augmentation rapide du pH du substrat. De même, lorsque la conductivité électrique du substrat devient excessive en raison d'un engrais potentiellement acidifiant, le pH baisse. Pourquoi cela se produit-il et quel est l'impact sur les cultures ?

Faible fertilisation = pH plus élevé ?

Typiquement, lorsqu'une culture est cultivée dans un substrat dont le niveau de fertilisation global est très faible (C.E. en-dessous de 0.3 mmhos/cm), le pH a tendance à augmenter rapidement d'environ 0.5 unité de pH. Cela peut être observé dans le Tableau 1 pour les jours 8-10, où le pH est passé de 5.8 à 6.5, tandis que la C.E. a chuté sous les 0.3 mmhos/cm. Toutefois, si le même substrat, avec la même culture, est fertilisé plus fréquemment de sorte que la C.E. ne diminue pas sous les 0.5 mmhos/cm, alors le pH change très peu. Le phénomène de la hausse soudaine du pH en raison d'une faible C.E. se produit souvent lorsque les producteurs fertilisent à des taux très faibles, qu'ils s'abstiennent de fertiliser pour conserver des plantes plus trapues ou qu'ils ne fertilisent pas du tout. L'on croit que cela se produit parce que la plante a peu d'éléments à puiser pour générer de l'acide par les racines. De plus, l'alcalinité de l'eau et la chaux dans le substrat contribuent aussi à faire augmenter son pH.

 

Uneven Peppers - Low fertilization PRO-MIX

“La croissance de ces poivrons est inégale et il y a des signes de chlorose en raison du fait qu'ils ne sont pas fertilisés et que le pH est de plus de 7.0. Une application d'engrais ferait baisser le pH du substrat et corrigerait les carences en nutriments. Source : Premier Tech Horticulture.”


La bonne nouvelle est que cette augmentation de 0.5 unité de pH est « artificielle » et que, comme le montre le Tableau 1, le pH est rapidement ramené à 5.8 en appliquant simplement le taux recommandé d'engrais potentiellement acidifiant, comme du 20-10-20. Parce que le pH du substrat de culture a répondu si rapidement lorsque les taux de fertilisation ont été normalisés, le « vrai pH » du substrat n'est pas de 6.5 ou de 6.3, mais environ de 5.8. Même si le pH était élevé, cela n'est pas inquiétant si de l'engrais est appliqué à des taux normaux. Toutefois, s'il n'y a aucune application d'engrais pendant plus d'une semaine, alors le pH élevé et les niveaux d'engrais très faibles entraîneront des carences en nutriments.

 

Ce graphique représente une relation typique entre le pH et une C.E.  PRO-MIX

Tableau 1. Ce graphique représente une relation typique entre le pH et une C.E. très faible. Avec la baisse de la C.E., le pH augmente, tel qu'observé lors des jours 8-10, peu importe le type d'engrais utilisé. Si un engrais acidifiant comme du 20-10-20 est appliqué lorsque la C.E. est très faible, il y a souvent une baisse rapide du pH. C'est ce qui s'est produit lors des journées 11 et 12. Source : Premier Tech Horticulture.”


Fertilisation excessive = pH plus bas?

Alors qu'une très faible C.E. entraîne une augmentation rapide du pH dans une culture, des niveaux de fertilisation excessifs avec un engrais potentiellement acidifiant ou même un engrais potentiellement basique peuvent « artificiellement » causer une baisse rapide du pH d'environ 0.5 mmhos/cm. Cela est observable dans le Tableau 2 pour les jours 4 et 9. Cette baisse de pH peut rapidement être corrigée en permettant simplement à la plante d'absorber l'excès d'engrais, ramenant ainsi la C.E. à un niveau normal de moins de 2.5 mmhos/cm (tel que vu dans le Tableau 2, jours 5-8), ou en lessivant (Tableau 2, jour 10). Il est logique, lorsqu'on applique un engrais potentiellement acidifiant, que le pH puisse diminuer en fonction de l'alcalinité de l'eau. Toutefois, lorsque la C.E. dépasse les 3.5 mmhos/cm, il semble y avoir une baisse rapide du pH qui peut facilement être renversée lorsque la C.E. du substrat est ramenée à des niveaux normaux.


Ce graphique montre une relation typique entre le pH et la C.E. PRO-MIX

Tableau 2. Ce graphique montre une relation typique entre le pH et la C.E. Lorsque la C.E. devient excessive (jours 4 et 9), le pH baisse en raison de l'utilisation d'un engrais potentiellement acidifiant. Si le substrat est lessivé, comme ce fut le cas lors de la 10e journée, la C.E. diminue et le pH augmente rapidement. Source : Premier Tech Horticulture.”


Fe Tox Petunia Marvin Byler necrosis on petunia PRO-MIX

“Pétunia cultivé avec un taux élevé d'engrais hydrosoluble. Cela a entraîné une baisse de la C.E. et du pH, causant une toxicité en micronutriments (dans ce cas-ci, les feuilles sont marquées de petits points et les rebords sont brunis) et un retard de croissance. Source : Premier Tech Horticulture.”


Les sels d'engrais peuvent devenir excessifs dans le substrat si de trop grandes quantités d'engrais hydrosolubles sont appliquées à la fois, s'il y a accumulation d'engrais dans le substrat à cause d'une surfertilisation, ou si les taux d'application d'engrais à libération contrôlée sont élevés. La plupart des engrais à libération contrôlée sont acidifiants. S'ils sont appliqués à des taux élevés ou si la température grimpe, les niveaux d'engrais deviennent habituellement excessifs dans le substrat et le pH diminue.

Pour toute question, n'hésitez pas à communiquer avec votre représentant du Service horticole de Premier Tech Horticulture ou avec votre représentant commercial.

Articles reliés