Zone du savoir

Retour

Maladies racinaires chez les chrysanthèmes

Les chrysanthèmes sont parmi les fleurs les plus représentatives de l'automne et ils sont disponibles en un large éventail de couleurs, de formes et de tailles. Certaines variétés conviennent mieux à la production de fleurs coupées tandis que d'autres sont parfaites pour être plantées à l'extérieur.

À plusieurs endroits dans le monde, les chrysanthèmes ont une signification culturelle ou spirituelle bien spéciale. Ils jouent également un rôle important lors de la célébration de certaines fêtes ou de journées commémoratives, et ils peuvent ajouter une bonne dose de couleurs automnales au jardin ou à la maison. L'on compte environ 100 cultivars différents qui font de merveilleuses plantes en pots.

Les chrysanthèmes sont de toute beauté, mais comme avec n'importe quelle culture en serre, il y a un risque que des maladies racinaires ou d'autres problèmes de production surviennent. Afin de prévenir les pertes et les dommages à une culture de chrysanthèmes, mieux vaut connaître les maladies racinaires les plus courantes ainsi que leurs symptômes. Celles-ci incluent, entre autres, la pourriture racinaire causée par le Pythium, le flétrissement causé par le Fusarium, et la maladie des taches brunes causée par le Rhizoctonia.

Pourriture racinaire causée par le Pythium

Le Pythium spp. est une moisissure aquatique qui préfère les conditions fraîches et très humides. Les moisissures aquatiques produisent des spores libres qui se déplacent, par exemple, dans les flaques d'eau qui se forment sous les pots. Le Pythium infecte la pointe des racines et colonise ensuite le système racinaire, ce qui endommage et tue les racines.

Une mauvaise santé racinaire se traduit par des racines noircies ou pourries. Par conséquent, les plantes flétrissent en raison de leur incapacité à puiser l'eau du sol.Les racines malades étant incapables d’absorber normalement les engrais dans le substrat, cela aura pour effet d’accumuler les sels solubles et ainsi ajouter un problème de phytotoxicité. .

Flétrissement causé par le Fusarium

Le champignon Fusarium infecte les racines des plantes puis colonise les tissus vasculaires internes. L'effondrement ou la destruction de ces systèmes de transport de l'eau et des nutriments peut fortement compromettre l'alimentation des parties supérieures de la plante.

Des marques de décomposition brunes peuvent être visibles sur la surface extérieure des tiges et seront souvent apparentes sur une seule branche ou plantule avant d'infecter le reste de la plante. Le flétrissement causé par le Fusarium est souvent accompagné d'une ou plusieurs autres maladies du sol/substrat.

Maladie des taches brunes causée par le Rhizoctonia

Le Rhizoctonia est un champignon qui ne produit pas de spores mais qui se déplace par les filaments appelés « mycélia ». L'infection initiale commence à la surface du substrat de culture et cause la pourriture du collet. Le Rhizoctonia cause des plaques mortes de couleur brunâtre-rouge au niveau du sol et encercle la plante.

Une action importante dans la prévention de ces maladies racinaires consiste à choisir un substrat de culture ayant les meilleures caractéristiques physiques et chimiques pour les chrysanthèmes. Ce substrat devrait avoir la bonne combinaison de composantes physiques pour permettre un bon drainage et une aération adéquate, tout en ayant une bonne capacité de rétention des nutriments et de l'humidité. Le pH initial du substrat devrait se situer entre 5.8 et 6.4, avec une conductivité électrique de moins de 1.2 (mmhos/cm).

Pour toute question, n'hésitez pas à communiquer avec votre représentante du Service horticole de Premier Tech Horticulture :

Susan Parent du service horticole PRO-MIX

Susan Parent
Spécialiste horticole

PRO-MIX® est une marque déposée de Premier Tech ltée.

Articles reliés