Zone du savoir

Retour

Faites de la place aux mycorhizes!

Au cours des dernières décennies, les scientifiques ont démontré un intérêt grandissant en ce qui concerne les organismes bénéfiques pour le sol.

Des études ont révélé que plusieurs de ces bactéries et champignons présents à l'état naturel aident les plantes à combattre les maladies, à localiser les nutriments et à absorber l'eau lorsqu'elle se fait rare, favorisant ainsi leur croissance. Aujourd'hui, les consommateurs comme les producteurs peuvent compter sur divers organismes bénéfiques pour inoculer et améliorer leurs cultures.

Parmi ces nombreux organismes bénéfiques, il y a un groupe complexe appelé « champignons mycorhiziens ».

Ces champignons se développent en association avec la plupart des plantes et augmentent la croissance et la qualité de plusieurs cultures. La plupart des sols minéraux contiennent des champignons mycorhiziens, mais souvent à des taux trop faibles pour qu'une colonisation adéquate ait lieu, particulièrement dans les sols appauvris comme les champs labourés et le sol des nouveaux développements résidentiels. Les champignons mycorhiziens ne colonisent pas toutes les plantes. Cela signifie que dans certains sols, il se peut qu'il n'y ait plus de mycorhizes indigènes pour coloniser les plantes. Il est donc recommandé d'ajouter des mycorhizes au sol, et particulièrement aux substrats de culture. La plupart des substrats sans sol sont composés de tourbe, de coco, de perlite, d'écorce et d'argile expansée, tous des ingrédients ne contenant pas de champignons mycorhiziens.

« Mycorhize » est un terme signifiant « racine-champignon » et qui décrit la relation symbiotique et mutuellement bénéfique entre les champignons mycorhiziens et les racines des plantes. La symbiose commence lorsque les spores fongiques germent et que les structures émergeantes appelées « hyphes » pénètrent l'épiderme des racines. Après la colonisation des racines, un vaste réseau de filaments se forme à travers le sol, augmentant grandement la surface d'absorption (Image 1). Cela permet une meilleure acquisition des nutriments par les racines. Les mycorhizes sont particulièrement efficaces dans la mobilisation d'éléments comme le phosphore, le zinc, le manganèse et le cuivre. En retour, les plantes fournissent des hydrates de carbone aux champignons.

hyphae of endomycorrhizal fungi

"Image 1 : les structures épaisses sont des racines, tandis que les plus minces sont les
hyphes de champignons endomycorhiziens. 
Source : Premier Tech Horticulture"


Il existe plus de 150 espèces de champignons mycorhiziens à travers le monde, dans toutes sortes de types de sols et de climats. Plusieurs classements sont utilisées pour catégoriser les champignons mycorhiziens, mais les deux plus communs sont les « ectomycorhizes » et les « endomycorhizes ». Les endomycorhizes sont les plus bénéfiques pour les plantes herbacées cultivées en serres. Elles aident les plantes en atténuant les symptômes associés aux stress. Ces bienfaits incluent :

Réduction des carences nutritionnelles. Les endomycorhizes explorent le substrat là où les racines de la plante sont absentes, puisant des nutriments tels que le phosphore, le cuivre, le manganèse et le zinc. Elles fournissent ensuite ces nutriments aux plantes, minimisant les carences nutritionnelles (Image 2).

nicotiana plant growth with mycorrhizae from PRO-MIX

"Image 2 : Les nicotianes de droite, plus grosses et plus vertes, ont été cultivées
avec des mycorhizes, ce qui n'est pas le cas pour celles de gauche.
Source : Premier Tech Horticulture"


Réduction des quantités d'engrais utilisées. Plusieurs producteurs affirment qu'ils peuvent réduire leur taux d'application d'engrais grâce aux endomycorhizes, qui explorent le substrat de culture à la recherche d'éléments nutritifs. Les mycorhizes font un meilleur usage des nutriments qu'elles trouvent dans le substrat.

Flétrissement retardé. Les endomycorhizes ont accès à une plus grande surface d’absorption pour puiser l’eau qui serait inaccessibles aux racines racines. Cela procure aux plantes une plus grande quantité d'eau et retarde ou prévient le flétrissement associé au stress hydrique.

Amélioration de la croissance. Lorsque les plantes obtiennent les nutriments dont elles ont besoin, elles maintiennent leur taux de croissance optimal plus longtemps. Ainsi, leur croissance globale est améliorée (Images 3 et 4).

mycorrhizae effects with PRO-MIX growing media

"Images 3 et 4 : Dans les deux images, seule la plante de gauche a été colonisée par des mycorhizes.
La laitue (image de gauche) et le concombre (image de droite) mycorhizés démontrent clairement une
croissance globale accrue. 
Source: Premier Tech Horticulture"


Résistance à la toxicité due au sel. Plusieurs études ont démontré que les champignons endomycorhiziens protègent les plantes des taux de sels élevés et des toxicités en micronutriments.

Réduction des maladies racinaires. Les champignons endomycorhiziens rendent les plantes moins susceptibles aux attaques de’organismes pathogènes causant des maladies racinaires, et ce, de deux façons. Premièrement, ils compétitionnent avec les organismes pathogènes en consommant les exsudats racinaires comme les hydrates de carbone. Deuxièmement, ils contribuent à épaissir les parois cellulaires du cortex racinaire, ce qui fait qu'il est plus difficile pour les contaminants pathogènes d'y pénétrer.

Plus grande production de fleurs et de fruits. Puisque les plantes atteignent leur plein potentiel de croissance grâce aux champignons endomycorhiziens, elles produisent une plus grande quantité de fruits et de légumes et/ou des fruits et des légumes plus gros. Souvent, les plantes à fleurs produisent plus de fleurs. Aussi, les plantes colonisées par les endomycorhizes se développent souvent avec plus de vigueur, particulièrement celles plantées dans un sol peu fertile et de mauvaise qualité.

En résumé, les endomycorhizes aident les plantes en améliorant l'absorption des nutriments et de l'eau du sol, en réduisant les stress environnementaux et en permettant une meilleure croissance générale. Lorsque les racines des plantes s'associent aux champignons mycorhiziens, ils restent avec la plante pendant toute sa vie et lui sont bénéfiques sur une base continue. De nombreuses études ont démontré les avantages d'utiliser les mycorhizes pour restaurer une terre, aménager un terrain, produire des fruits et légumes et cultiver des plantes en serres et en pépinière. Elles contribuent à augmenter la productivité et à réduire les coûts de production des producteurs.

Pour de plus amples renseignements sur les mycorhizes, n'hésitez pas à contacter votre représentant du Service horticole de Premier Tech Horticulture.

 

Articles reliés