Zone du savoir

Retour

Conseils pour minimiser les maladies racinaires dans la serre

Les maladies racinaires peuvent entraîner des pertes de végétaux considérables, soit  une augmentation des applications de fongicide et/ou une réduction de la qualité des cultures. Plusieurs pratiques vous aideront à améliorer votre environnement de croissance afin de réduire les risques que des maladies racinaires n'apparaissent.

En suivant les conseils ci-dessous, vous aurez moins de problèmes de maladies racinaires ainsi qu'un meilleur environnement de croissance, et donc des cultures de plus grande qualité.

Avant la plantation

  • Retirez de la serre tous les débris végétaux, les mauvaises herbes et le substrat de culture, puisqu'ils peuvent être porteurs d'agents pathogènes causant des maladies racinaires.
  • Si possible, assurez vous de recouvrer les planchers de terre avec un géotextile ou d’une surface en béton pour minimiser le mouvement des spores fongiques du sol vers l'environnement de croissance.
  • Désinfectez les outils qui entrent en contact avec les plantes.
  • Désinfectez les surfaces de producion et les appareils à empotage ainsi que les remplisseuses de plateau de multicellules  afin d'éliminer toute source de contamination.
  • Évitez de réutiliser les pots. Si vous n'avez d'autre choix, laissez-les tremper dans une solution contenant des composés d'ammonium quaternaire, de dioxyde d'hydrogène, de peroxyde d'hydrogène ou d'acide peroxyacétique, ou utilisez du javellisant pour tuer les agents pathogènes. Retirez tout le substrat de culture des pots et faites-les tremper pendant au moins 30 minutes ou selon les directives de l'étiquette. Changez souvent la solution de trempage.
  • Jetez les vieilles plantes qui n'ont pas été vendues puisqu'elles peuvent être porteuses d'agents pathogènes causant des maladies racinaires.
  • Assurez-vous que les plantes-mères sont exemptes de maladies avant d'introduire une nouvelle culture dans la serre.
  • Ne réutilisez pas le substrat, puisqu'il pourrait être contaminé par des agents pathogènes ou par des œufs d’insectes parasites. Cela peut expliquer pourquoi certaines plantes étaient de moins belle apparence et n'ont pas été vendues.


PRO-MIX Cardamine and Oxalis Under Bench Norcella

“Les mauvaises herbes et les débris végétaux présents sous les bancs et dans les passages devraient être enlevés afin de minimiser les réservoirs de maladies. Source : Premier Tech Horticulture.”


PRO-MIX Blooming Acres - dahliettes dying

“Toutes les plantes malades devraient être retirées de la serre afin de prévenir la propagation de la maladie. Les pots vides d'un lot ayant servi pour une culture affectée ne devraient pas être utilisés puisque des agents pathogènes y sont peut-être encore présents. Source : Premier Tech Horticulture.”


Plantation

  • Utilisez des variétés de plantes résistantes ou celles qui sont le moins susceptibles d'être infectées par un agent pathogène causant la pourriture racinaire. Rappelez-vous que les cultivars compacts à croissance plus lente ont typiquement plus de problèmes de maladies racinaires que les cultivars à croissance plus rapide, et ce, en raison d'une plus faible utilisation de l'eau.
  • Utilisez des boutures exemptes de maladies et d’insectes. Par précaution, regardez les racines et les feuilles attentivement pour détecter des parasites indésirables.  Si vous commandez des semences et/ou des bulbes, assurez-vous qu'ils aient été désinfectés par le fournisseur.
  • Lorsque vous prenez des boutures, trempez les outils dans une solution désinfectante avant de passer à la plante-mère suivante afin de minimiser le transfert d'agents pathogènes.
  • Inspectez et placez en quarantaine les nouveaux arrivages de boutures, de semis et d'autres plantes pour vous assurer qu'aucune maladie n'est présente. Si ce n'est pas le cas, traitez avec le fongicide approprié. Les biofongicides n'élimineront pas une maladie racinaire déjà existante.
  • Lors du remplissage des plateaux ou des contenants, tout substrat qui tombe au sol devrait être éliminé puisque le plancher est souvent contaminé par des agents pathogènes.
  • Ne comprimez pas le substrat dans les contenants puisque cela réduit la quantité d'air, ce qui fait subir un stress aux plantes. Cela fait aussi en sorte que le substrat ne sèche pas uniformément et augmente les risques de développer une maladie racinaire.
  • Pour les cultures plus susceptibles de développer des maladies racinaires, utilisez un substrat ayant une bonne capacité de drainage et contenant un biostimulant. Le PRO-MIX HP BIOSTIMULANT + MYCORRHIZAE est tout indiqué.

Pour toute question, n'hésitez pas à communiquer avec votre représentant du Service horticole de Premier Tech Horticulture ou avec votre représentant commercial.

Articles reliés