Zone du savoir

Retour

Comment choisir un acidifiant pour réduire l'alcalinité de l'eau

Certaines sources d'eau peuvent faire grimper le pH d'un substrat rapidement avec le temps. Cela n'a rien à voir avec le pH de l'eau, mais plutôt avec l'alcalinité dans l'eau. L'alcalinité est une mesure des bicarbonates et des carbonates présents dans l'eau. L'on peut aussi définir l'alcalinité de l'eau comme étant la teneur en chaux. Plus l'alcalinité est élevée, plus la quantité de chaux appliquée est grande, ce qui fait grimper le pH du substrat. Pour contrebalancer cette augmentation, des acidifiants sont injectés dans l'eau d'irrigation dans le but de neutraliser une partie de l'alcalinité et de réduire la teneur en chaux de l'eau.

Sélection d'un acidifiant :  Les acidifiants les plus couramment utilisés pour réduire l'alcalinité de l'eau sont l'acide sulfurique, l'acide nitrique, l'acide phosphorique et l'acide citrique (Tableau 1). Lors de la sélection d'un de ces acidifiants, il y a plusieurs facteurs à considérer, incluant : la sécurité, les nutriments additionnels fournis, le coût et la disponibilité. Le tableau 1 résume ces facteurs.

Tableau 1. Acide sulfurique, acide nitrique, acide phosphorique et acide citrique : quantité requise pour faire baisser l'alcalinité de l'eau de 50 ppm CaCO3, les nutriments fournis, la sécurité relative et le coût.

Acidifiants - PRO-MIX

*Sécurité relative : 1 = assez sécuritaire; 5 = très dangereux **Coût : $ = le moins dispendieux; $$$ = le plus dispendieux


Nutriments fournis par l'acidifiant :  Le Tableau 1 montre les parties par million (ppm) de l'élément fourni par chaque acidifiant. L'acide citrique ne fournit pas de nutriments en quantités significatives. L'acide nitrique et l'acide phosphorique fournissent des éléments requis par les plantes qui ne sont souvent fournis que par les engrais. Lorsqu'on utilise un taux d'acide plus élevé, celui-ci peut fournir une quantité importante d'un nutriment donné, tel que démontré dans le Tableau 1. Ainsi, un engrais ayant un ratio moins élevé pour ce nutriment pourrait devoir être utilisé.

Dans le cas de l'acide nitrique, cela pourrait impliquer une réduction du taux d'application de l'engrais utilisé. Si cela ne fonctionne pas, alors il faut utiliser un engrais ayant un ratio azote : potassium plus faible, comme un engrais 15-2-20, 15-5-25, 17-5-24, 20-5-30, etc. N'oubliez pas que l'utilisation d'un nouvel engrais peut influencer différemment le pH du substrat.

Lorsqu'on utilise de l'acide phosphorique, des taux plus élevés pourraient fournir plus de phosphore que nécessaire. La plupart des cultures n'ont besoin que de 20 ppm P (45 ppm P205). Donc, si suffisamment d'acide est injecté pour réduire l'alcalinité par 50 ppm CaCO3, alors une trop grande quantité de phosphore est appliquée à 27,5 ppm. Une quantité excessive de phosphore n'est pas dangereuse pour les cultures, mais cela pourrait causer l'étirement des plants ainsi qu'une croissance plus molle. Si de l'acide phosphorique est utilisé, considérez alors l'utilisation d'un engrais sans phosphore, comme un engrais  17-0-17, 20-0-20, 25-0-25, etc.

L'acide sulfurique fournit du soufre sous forme de sulfate, lequel est requis par les plantes et est souvent en trop faible quantité dans les sources d'eau et les programmes de fertilisation. Par conséquent, des taux élevés d'acide sulfurique ne causent pas de problèmes aux cultures puisque l'intervalle normal recommandé pour le soufre (sulfate) est de 25-60 ppm soufre (75-180 ppm sulfate). En raison aussi du fait qu'il est typiquement le moins dispendieux, l'acide sulfurique est le plus populaire auprès des producteurs.

Conseils pour l'incorporation d'acidifiant :  Il est préférable d'injecter l'acide en question directement dans la ligne d'irrigation à partir d'un baril de concentré puisque cela permet d'éviter de le manipuler. Il s'agit de l'option la plus sécuritaire. Si l'acide doit être dilué avec de l'eau avant l'injection, rappelez-vous d'ajouter l'acide à l'eau, et non le contraire; cela provoquerait de dangereuses réactions. Bien que ces acides soient liquides, ils sont plus lourds que l'eau et vont se déposer au fond du réservoir. Il faut donc agiter pour les diluer. L'acide est caustique et risque d'endommager votre injecteur d'engrais. Consultez votre fabriquant pour vous assurer que les deux sont compatibles.

Acid tanks - PRO-MIX Acid Choices for Reducing Water Alkalinity.JPG

De l'acide est injecté directement dans l'eau d'irrigation à partir de ces deux réservoirs.
Cela est plus sécuritaire que de le mélanger à l'eau.
 Source : Premier Tech Horticulture.”


De l'acide concentré peut être ajouté à la solution de base de certains engrais. L'acide sulfurique et l'acide phosphorique ne peuvent être ajoutés à la solution de base d'un engrais à base de calcium puisque des dépôts de sulfate de calcium et de phosphate de calcium, respectivement, se formeront. Toutefois, une petite quantité d'acide peut être ajoutée à une solution d'engrais de base afin de faire baisser le pH de l'eau et de favoriser la dissolution de l'engrais. Souvent, l'acide citrique est utilisé dans ce but puisqu'il ne fournit pas de nutriments pouvant former des dépôts.

Sécurité relative : L'acide citrique est le plus sécuritaire à utiliser, suivi de l'acide sulfurique et de l'acide phosphorique. Rappelez-vous que plus l'acide est concentré (pourcentage d'ingrédient actif plus élevé), plus il est caustique et dangereux. Avec n'importe lequel de ces acides, évitez tout contact avec la peau et les yeux; cela pourrait causer une irritation ou même des brûlures mineures. Ces acides peuvent aussi endommager les vêtements en formant des trous après le lavage. L'acide nitrique est beaucoup plus caustique et brûlera la peau et les yeux. Il peut également produire des vapeurs dangereuses qui ne doivent pas être respirées. Lorsqu'on travaille avec un acide, il est fortement recommandé de porter des lunettes de sécurité, un masque de protection, des gants résistants à l'acide et un tablier.

Articles reliés